assistes-sociaux

Selon le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, environ 40 000 personnes toucheront un montant de 291 $ d’ici juin de l’année prochaine.
À nous de lâcher les réseaux sociaux et nous rassembler pour vrai, tous ensemble, pour construire le Québec de demain. Un Québec plus juste, plus vert et plus libre.
François Blais pense que si 40 % des jeunes ayant vécu dans une famille sur l'aide sociale font eux aussi une demande d'aide sociale, c'est parce qu'ils auraient été éduqués par des parents qui leur auraient inculqué une «culture de la pauvreté». C'est ignoble.
Le nombre de prestataires de l'assistance sociale a atteint son niveau le plus faible au Québec depuis 1976. Le ministre
Le gouvernement libéral du Québec ne nous surprendra donc jamais avec des politiques progressistes ou humanistes. Il profite pleinement du vieux principe qui consiste à faire reporter toute la faute sur ceux qui ne peuvent pas se défendre.
Certains assistés sociaux devront se débrouiller pour vivre désormais avec aussi peu que 399 dollars par mois, en vertu de
Les prestataires d'aide sociale devront composer avec un nouveau cadre législatif à compter du mois de novembre. Le gouvernement
François Blais refuse de divulguer les données qui pourraient aider à juger de la pertinence des mesures qu'il préconise pour les personnes assistées sociales. Cette rétention d'information semble s'inscrire dans un processus de désinformation.
Le collectif demande donc au ministre Blais d'annuler les pénalités financières prévues, et s'il tient absolument à pénaliser
Monsieur le ministre, lorsque les prestations d'aide sociale seront suffisantes pour couvrir les besoins de base des personnes, que les ressources pour l'aide à l'emploi seront suffisantes, que les écoles auront les moyens de faire une vraie lutte au décrochage scolaire, que l'alphabétisation sera une vraie priorité... nous pourrons discuter de sanctions financières.