assez c'est assez

Les (Z)imparfaites lançaient mardi, au bar Saint-Édouard, dans le quartier Rosemont, leur deuxième bouquin, Assez, c’est