assemblee-des-premieres-nations

Le tribunal avait ordonné au gouvernement fédéral de payer 40 000 $ pour chaque enfant des Premières Nations enlevé à tort à ses parents après 2006.
Parmi les raisons évoquées: le fait d'être placés en marge des discussions des gouvernements.
Sous le gouvernement de Stephen Harper, le Canada avait d'abord refusé de signer la déclaration.
Des tribus représentant des dizaines de milliers d'Autochtones du Canada et des États-Unis signeront une déclaration signalant
La Commission canadienne des droits de la personne déplore que dans ce pays qui valorise tellement ces grands principes, on
Même si les autochtones veulent relancer le débat constitutionnel, personne ne se précipitera avec enthousiasme à la table
Justin Trudeau a annoncé mardi que son gouvernement déposera un projet de loi visant à protéger et même revitaliser les langues
Il a fait ce mea culpa lors d'une rencontre spéciale des chefs de l'APN, réunis pour trois jours à Gatineau. M. Gottfriedson
La conseillère du Conseil de la Première Nation Abitibiwinni, Françoise Ruperthouse, déplore la fermeture du ministre des
Les Premières Nations de l'Ontario pourront faire l'acquisition d'actions d'Hydro One, la société d'État partiellement privatisée