artur mas

Après l'Écosse, ce sera donc le tour de la Catalogne. Peut-être. Car contrairement à l'Écosse, point d'accord entre la Generalitat et le gouvernement central, tout au contraire. Madrid a toujours refusé de tenir ce débat et d'admettre un quelconque droit d'autodétermination aux Catalans.
Est-ce que le gouvernement du Québec et celui du Canada vont condamner l'attaque du gouvernement espagnol contre le droit des Catalans à décider de leur avenir?
"Vive la Catalogne libre!": l'indépendantiste Carles Puigdemont a salué ainsi son investiture dimanche soir comme président
"Vive la Catalogne libre!": l'indépendantiste Carles Puigdemont a salué ainsi son investiture dimanche soir comme président
Le Parlement de Catalogne a adopté lundi une résolution sans précédent déclarant le début de la rupture avec l'Espagne et
La hausse minuscule du nombre de voix trahit un mauvais calcul électoral.
Les indépendantistes en Catalogne se sont dits déterminés lundi à lancer le processus vers l'indépendance, défiant le gouvernement
Plusieurs personnalités politiques québécoises avaient aujourd’hui les yeux rivés sur la Catalogne à l’occasion des élections
Mais leurs adversaires ont refusé de reconnaître leur victoire, soulignant qu'ils n'avaient pas recueilli la majorité des
Abonnez-vous à notre page sur Facebook Suivez-nous sur Twitter INOLTRE SU HUFFPOST Elle a donné sa voix à la coalition "Ensemble