HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

anik jean

AprÚs sa campagne de relations publiques controversée du début janvier, la chanteuse Anik Jean vient de mettre en ligne sur
Pendant que j'Ă©cris ce texte, et que par consĂ©quent j'effectue des recherches rigoureuses pour le documenter avec le plus grand soin, je m'aperçois que Sophie Durocher vient d'Ă©crire sur le sujet. Et alors que je m'apprĂȘte Ă  dĂ©vorer Madame Martineau -- c'est une image -- je me rends compte que je n'ai pas versĂ© ma dĂźme de quatre-vingt-dix-neuf sous au site du Journal de MontrĂ©al, et que par consĂ©quent son texte ne m'est pas accessible. Sueurs. Courir le risque de ne pas la lire et Ă©chapper la substantifique moelle de l'affaire Anik Jean, ou dĂ©frayer? On est en janvier, la dinde n'est mĂȘme pas finie de payer, et puis j'ai achetĂ© le Devoir ce matin. Ça ferait beaucoup de frais pour rien. Le Devoir. VoilĂ  un journal sĂ©rieux.
Le stunt en relations publiques est un outil peu utilisé, notamment en raison de son coût, mais aussi par le risque qu'il présente. Pourtant, quand il est bien pensé et exécuté, il est excessivement intéressant et percutant. En effet, il permet de sortir du cadre classique de la fameuse conférence de presse ou du lancement de produit traditionnel et de se démarquer dans la grande quantité d'annonces quotidiennes.
Anik Jean est dĂ©passĂ©e par les rĂ©actions suscitĂ©es par sa campagne de promotion d’un goĂ»t douteux. Depuis hier, de nombreux
Nos stars vivent des moments intenses... Cette semaine, Rihanna envoie promener une de ses fans, Anik Jean se met les médias