HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

anglais

Les fesses du prince Harry risquent de faire jaser encore un bout de temps. Le magazine People est parvenu Ă  recueillir le
PEOPLE - Les fesses du prince Harry risquent de faire jaser encore un bout de temps. Le magazine People est parvenu Ă  recueillir
Le Mouvement Québec français (MQF) et le Mouvement Montréal français (MMF) tenaient une marche samedi pour dénoncer l'anglicisation
Mais d'oĂč viendrait ce «goĂ»t renouvelĂ© pour la chasse aux Anglos» selon M. Kelly-Gagnon? Elle dĂ©coulerait, dit-il, «d'une anxiĂ©tĂ© accrue [...] liĂ©e Ă  cette idĂ©e que le fait français serait en pĂ©ril au QuĂ©bec». Et pour contrer cette idĂ©e, il suffirait de noter, que si la proportion de francophones diminue Ă  MontrĂ©al, c'est simplement parce que «les QuĂ©bĂ©cois francophones - surtout les couples avec jeunes enfants - quittent MontrĂ©al pour les couronnes nord et sud dans une proportion plus grande que les anglophones».
Un citoyen quĂ©bĂ©cois peut prĂ©coniser en toute lĂ©gitimitĂ© que l'on renonce Ă  nos efforts de mise en valeur du français comme langue commune au QuĂ©bec. C'est un choix. Un citoyen peut faire le pari qu'une anglicisation, passive et progressive ou voulue et accĂ©lĂ©rĂ©e, est une option prĂ©fĂ©rable Ă  la tension linguistique qui semble ne pas vouloir se rĂ©sorber. On peut mĂȘme croire que la question de la souverainetĂ© serait rĂ©glĂ©e du mĂȘme souffle. Ce n'est pas mon choix.
Il fut un temps oĂč les menus de nos restaurants Ă©taient en anglais, notamment les restos chinois qui annonçaient le dice almond chicken, les egg rolls, les spare ribs, etc. Avec l'affichage commercial, les menus reflĂ©taient trĂšs bien cette Ă©poque caractĂ©risĂ©e par une nette domination de l'anglais, y compris au sein d'entreprises exploitĂ©es par des francophones.
La cohabitation de l'anglais et du français sur un mĂȘme territoire est d'abord une richesse culturelle inestimable. Ces deux langues s'accompagnent en effet d'idĂ©ologies et de philosophies complĂ©mentaires qui nous permettent une plus grande ouverture au monde en multipliant les opportunitĂ©s d'affaires et d'Ă©changes humains internationaux.
Pourquoi Geoff Molson se permet-il de repousser ainsi l'aprĂšs-crise? Parce que, mĂȘme avec un entraĂźneur anglophone et la manifestation des groupes nationalistes, le Centre Bell demeure archi plein... donc trĂšs payant!