HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

aide sociale

«J'ai l'impression qu'on nous punit parce qu'on est amoureux. Comme si l'amour, c'était réservé aux riches!»
Dans une société riche comme la nôtre, il est tout à fait justifié d’aider ce groupe d’individus n’ayant jamais demandé à être contraint à l’emploi.
Le gouvernement doit prendre ses responsabilités pour combattre la pauvreté et l’itinérance en garantissant l’accès à l’aide sociale pour tous et en augmentant le montant du chèque.
Des groupes accusent le gouvernement de «piger dans les poches des enfants».
Nos dirigeants syndicaux commettent l'erreur de confondre Objectif emploi et des expériences de travail forcé menées dans d'autres pays au cours des 40 dernières années dont certaines ne se sont pas avérées concluantes en termes de diminution permanente de la pauvreté.
Cette réforme risque d’appauvrir des personnes qui sont déjà en situation de grande précarité, d’augmenter les risques d’itinérance et d’en réduire les voies de sortie.
Une grande opération s'organise pour distribuer des chèques d'aide sociale à des milliers de demandeurs d'asile.
De 4000 à 5000 chèques seront distribués.
Alors que vous vous apprêtez à mettre en vigueur le programme Objectif Emploi, qui pourrait priver des milliers de bénéficiaires d'aide sociale d'une partie importante de leurs prestations (déjà terriblement insuffisantes!), j'aimerais vous raconter mon histoire...