HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

aide humanitaire

«Aujourd'hui, je m'occupe de moi et de ma famille. Et je n'ai pas à demander d'argent à qui que ce soit.» C'est ce que l'on appelle l'autonomisation économique des femmes.
Le Canada est un acteur important dans le financement de la santé mondiale, notamment en ce qui a trait aux projets de développement.
Dans le pays, plus de 11,3 millions d'enfants ont actuellement un besoin urgent d'aide humanitaire.
En avançant des justifications fallacieuses pour sa décision de ne pas contribuer sa part, le Canada non seulement ne donne pas d'exemple, mais encourage les autres pays à se soustraire à leurs responsabilités.
Le 24 octobre, le monde célèbre la journée des Nations Unies.
Les enfants qui vivent une catastrophe en souffrent énormément et présentent presque tous des signes de détresse psychologique.
Selon les plus récents estimés, 90% des personnes réfugiées seraient des enfants, des femmes et des personnes âgées.
Au moment d'écrire ces lignes, c'est pour moi la fin d'une incroyable aventure de plusieurs semaines. Aujourd'hui, l'adrénaline tombe. Je suis présentement dans un p'tit café, à Thessalonique, en Grèce.
Avant, pendant et après mon stage, on n'a pas arrêté de me féliciter. Mais bravo pour quoi ? Je n'ai pas changé le monde. Je n'ai pas fait ce stage par charité. Ce genre de propos me rend profondément mal à l'aise.