HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

accord-de-libre-echange

OTTAWA _ Le premier ministre Justin Trudeau a dit s'attendre à ce que l'accord ambitieux de libre-échange entre le Canada
Aucune étude n'a été réalisée par le gouvernement afin de mesurer les impacts sur l'emploi et l'économie.
Alors qu'il est urgent d'agir, l'entente entrera en vigueur en 2020, si 55 % des gouvernements consentent à poursuivre les cibles qu'ils définissent.
Pendant des années, nos élites n'ont pas arrêté de marteler que la mondialisation et le libre-échange seraient source d'emplois et de prospérité. Vérification faite, c'est un mensonge.
Les négociations pour un traité international de libre-échange impliquant le Canada et onze autres pays n'ont finalement
Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, s'apprête à signer un accord de libre-échange avec l'Ukraine lors de la visite
« La relation privilégiée entre la France et le Québec est la pierre d'assise de notre action internationale », a déclaré
Le Canada rêve de ces 500 millions de nouveaux consommateurs et l'Europe se prépare à vivre son rêve d'Amérique. Toutefois, permettez-nous de douter, un peu, du déroulement de cet avenir annoncé si prometteur.
La loi mettant en œuvre l'Accord de libre-échange Canada-Honduras a discrètement été adoptée le 17 juin dernier en troisième lecture au Sénat, a obtenu la sanction royale et est entrée en vigueur.
Pour les porte-parole des organismes représentés, ces accords ne visent pas réellement à améliorer le commerce entre les pays, mais seraient plutôt des traités donnant de nouveaux droits spéciaux aux corporations, au détriment des droits démocratiques des peuples.