HuffPost Canada a fermé ses portes en 2021 et ce site est maintenu en tant qu'archive en ligne. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.

acces aux soins

L’itinérance entretien un double rapport avec la santé, pouvant être autant une cause qu’une conséquence de la détérioration de l’état de santé d’une personne.
La famille s’épuise et crie au secours. Pourquoi notre système de santé ne peut-il pas répondre au nombre grandissant de jeunes en détresse psychologique et qui souffrent de divers problèmes?
Le mouvement actuellement en marche est la preuve concrète que si la maladie peut être affaire de docteurs, la santé, elle, est une affaire citoyenne, une question de démocratie.
Nous demandons au gouvernement de protéger la santé des plus vulnérables par des mesures soutenables par les professionnels de la santé dentaire. Il s’agit là d’une question de santé publique.
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, annonce un investissement de plus de 53 millions de dollars
La population est de plus en plus insatisfaite des décisions gouvernementales en matière de services de santé qui se prennent centralement à Québec, sans égards aux spécificités régionales.
J'en appelle au ministre Barette d'inclure une disposition pour laisser le choix à toutes les personnes de voir le spécialiste de leur choix en dehors de leur région ou de faire affaire avec le CRDS.
Pourquoi ne pas autoriser les médecins à voir des patients au privé après leur prestation de travail accomplie pour la RAMQ ? Le Québec est en effet l'un des seuls endroits au monde où l'on interdit aux médecins de pratiquer à la fois dans le public et dans le privé.
Au lieu de reconnaître la valeur ajoutée des pharmaciens et travailler à l'amélioration des soins de première ligne, le ministre de la Santé préfère s'acharner sur eux et sur la pharmacie communautaire. Mais avec quel objectif au juste? Nous cherchons en vain à comprendre la motivation de Gaétan Barrette.
Chaque jour, 830 femmes dans le monde meurent en raison de complications liées à la grossesse et à l'accouchement. La plupart de ces décès sont évitables.