LES BLOGUES
24/03/2016 09:38 EDT | Actualisé 25/03/2017 05:12 EDT

Comment se protéger de l'impact psychologique des attentats terroristes

Comment vivre avec le choc, la révolte, la colère, l'indignation, le sentiment d'impuissance et la profonde tristesse qu'ils suscitent?

Les actes terroristes constituent pour nos sociétés une véritable agression psychologique et émotionnelle. Ils créent un climat d'insécurité, de peur et de terreur et génèrent inéluctablement des sentiments de menace, de stress et d'anxiété.

Alors, comment se protéger des impacts psychologiques qu'ils entraînent et apprendre à vivre avec le choc, la révolte, la colère, l'indignation, le sentiment d'impuissance et la profonde tristesse qu'ils suscitent?

Ne pas obéir à la peur et rester solidaire devant l'adversité

Mentionnons tout d'abord que, selon de nombreux spécialistes, la plupart des témoins et victimes indirectes d'un acte terroriste parviennent à faire face progressivement au stress de l'événement et ne nécessitent, le plus souvent, aucun suivi psychologique. Cela dit, il existe certains principes à respecter afin de mieux vivre les suites d'une telle tragédie.

1. Exprimez-vous

Il est également important de vous rappeler que la peur est une réaction normale à une situation qui, elle, ne l'est pas. Mettre des mots sur ce que vous éprouvez vous permettra de prendre du recul et, éventuellement, de penser de manière plus éclairée. Évitez toutefois les conversations enflammées et le catastrophisme, qui risquent d'augmenter votre niveau d'anxiété.

2. Ne vous isolez pas

Favorisez les rassemblements afin de partager et de traverser, avec le support de vos proches, ces moments déstabilisants et éprouvants. Et, si vous en avez l'occasion, participez aux différents mouvements de solidarité afin de joindre votre voix aux élans de générosité suscités par ces événements. Vous augmenterez ainsi vos affects positifs et vos capacités de résilience.

3. Faites appel à la raison pour contrôler vos émotions

Prenez du recul, rationalisez et rappelez-vous régulièrement que ce type d'événement est rare, et que les gouvernements concernés font tout en leur pouvoir pour combattre le terrorisme et restaurer notre sentiment de sécurité.

4. Maintenez votre routine et vos bonnes habitudes

Une fois passée la réaction normale de repli des premiers moments, véritable réflexe de protection, il est important de ne pas obéir à la peur et de continuer à vivre normalement. C'est le meilleur bouclier contre l'anxiété.

5. Planifiez des activités de détente car le calme est l'arme la plus puissante contre l'adversité

Marchez, relaxez, pratiquez une activité physique, ou encore offrez-vous une promenade dans la nature. Peu importe. Trouvez la manière qui vous convient pour vous apaiser.

6. Limitez le temps passé à écouter les bulletins de nouvelles

Apprenez à vous protéger du bombardement de mauvaises nouvelles que nous présentent en continu les réseaux d'information. Accordez-vous un répit afin de diminuer votre niveau de stress et d'anxiété. Si votre sommeil est affecté, fermez ordinateur et autres écrans en soirée, et optez plutôt pour la lecture d'un bon roman et pour une courte séance de relaxation au coucher.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo 10 idées reçues sur les thérapies Voyez les images