LES BLOGUES
05/10/2015 04:21 EDT | Actualisé 05/10/2016 05:12 EDT

La tendance Isakaya, toujours d'actualité

Il y a quelques années, le concept Isakaya a enfin commencé à émerger du côté de Montréal, avec les très populaires et excellents Kazu et Imadake, ainsi que Big in Japan.

Il y a quelques années, le concept Isakaya a enfin commencé à émerger du côté de Montréal, avec les très populaires et excellents Kazu et Imadake, ainsi que Big in Japan, plus funky et ouvert jusqu'à 3 am. Règle générale, les Isakayas ouvrent à 17h30 et ferment au plus tard à minuit. Au Japon, et même à Vancouver, les habitués font la file en attendant l'ouverture des portes. L'Isakaya, pour ceux qui ne sont pas familiers avec le concept, est l'équivalent d'un pub ou d'une brasserie «japonaise» où traditionnellement les hommes se retrouvaient après le travail, pour discuter, boire et manger des petits plats (style tapas) de poisson cru, ramen, gyoza, crevettes/mayo, salade d'algues et autres délices nippons. Avec le temps, le décor s'est modernisé, la clientèle s'est diversifiée et elle a rajeuni, tout comme les mets, les cocktails et autres libations.

Pour mon plus grand bonheur, on trouve maintenant plus d'une dizaine d'Isakayas à Montréal, et j'ai toujours beaucoup de plaisir à en découvrir un nouveau, plaisir que je voulais partager avec vous, avec les images de mon expérience Omakase chez Saikō Bistrot Isakaya, où l'on peut déguster les plats japonais des chefs Yusa-san et Shin Ichi-san (anciennement du fameux Soto), tantôt traditionnels, tantôt «fusion» et inspirés du moment.

Ma suggestion, si le concept vous inspire, est de faire une petite tournée «isakayenne» pour les essayer, c'est d'ailleurs un excellent choix pour célébrer une occasion spéciale ou un anniversaire. Dans plusieurs endroits, l'ambiance est festive. Chez Imadake, par exemple, les fêtés ont droit à un Saké Bomb - un verre de saké en suspension au-dessus d'une bière qu'il faut faire tomber en frappant sur la table, et boire d'une seule traîte par la suite. Les Isakayas sont tous différents et dans le cadre de MTL à Table, par exemple, vous pouvez les découvrir dans différents quartiers, tels Kinoya sur le Plateau Mont-Royal, Kyo dans le Vieux-Montréal, et Saiko Bistrot Isakaya au centre-ville.

Ne soyez pas surpris d'entendre tout le personnel vous lancer en chœur un 'irrashai mase', (bienvenue), quand vous entrez, et 'arigato gozaimasu' (merci) quand vous quittez.

Une expérience joyeuse et unique qui ajoute à la belle diversité gastronomique de notre belle ville!

Vous pouvez suivre mes expériences gourmandes en direct sur Twitter @NatalieRichard.

Galerie photo La tendance Isakaya, toujours d'actualité Voyez les images