LES BLOGUES
23/02/2018 11:02 EST | Actualisé 23/02/2018 11:07 EST

Enfin des bars à vins dans la Petite Italie!

Ça bouge dans la Petite Italie.

Jfgalipeau.ca

À part les restos que j'adore, il y a deux choses que j'aime vraiment faire dans la Petite Italie: débuter ma journée au Caffè Italia et prendre l'apéro au coucher du soleil après avoir fini mes courses au Marché Jean-Talon. Bien-sûr, on trouve beaucoup d'endroits cools sur St-Laurent pour boire du cidre et de très bonnes bières de micro-brasseries comme Birra et Vices & Versa, en plus de la Brasserie Harricana un peu plus haut sur Jean-Talon.

Mais pendant des années il n'y avait pas de bars à vin. Heureusement, l'excellent caviste Cul Sec a ouvert sur Beaubien-est et maintenant voici que deux autres bars à vin, et non les moindres, viennent combler mes désirs!

Mon Lapin Bar à Vin (150 St-Zotique Est)

C'est le nouveau projet de l'équipe de Joe Beef: David McMillan, Fred Morin et Alison Cunningham, en collaboration avec la sommelière Vanya Filipovic et le chef Marc-Olivier Frappier. Il ne s'agira pas d'un double de leur fabuleux Vin Papillon, déjà ouvert depuis 2003. Si j'ai bien compris, le concept consiste à revisiter l'histoire de la cuisine réconfort dans sa plus grande simplicité. Je n'ai rien vu encore à part des photos de lapin, mais d'après ce que j'entends, j'imagine un endroit intemporel et réconfortant (avec des photos de lapins) où on aura envie d'aller souvent, comme chez Vin Papillon d'ailleurs. Ouverture imminente.

Jfgalipeau.ca

Photo: Julia et Brett de Femme à la Fontaine.

Femme à la Fontaine (6568 St-Laurent)

L'ancien Bethleem XXX est devenu depuis très récemment un bar à vins 'nature' - vins produits sans traitement chimique ni de la vigne, ni des sols ni dans le processus de vinification et qui est réalisé avec un minimum d'intervention et de sulfites. « Fini les maux de tête » me dit en souriant l'artiste propriétaire Brett Stabler. En fait, lui et sa partenaire Julia Daigle, du groupe électro-pop Paupière, voulaient originalement nommer le bar Femme Fontaine, mais le nom a été refusé au Registraire des entreprises (!)... Ils ont donc dû ajouter 'à la' entre les deux mots. N'empêche que le concept reste une ode à la femme et le décor sensuel est fortement inspiré et nous transporte dans l'univers unique des deux artistes, avec comme toile de fond un paysage sonore magnétique. L'ambiance et l'espace en soi font partie d'une expérience inégalable, complétée par la cuisine du chef Maxime Gaudet qui propose de très bons plats à partager en 6$ et 20$, tous inspirés de la cuisine traditionnelle des régions des vins proposés la carte.

Suivez mes expériences gourmandes en direct sur Twitter @NatalieRichard et Instagram @nrartdevivre