Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.
Les blogues

12 leçons tirées de la vie avec un chien à la maison

Nous étions «une famille à chats» auparavant. Nous en avons déjà eu 5 en même temps. Nous en possédons actuellement 3. Nous avions donc beaucoup à apprendre sur les chiens...

Theo s'est joint à notre famille il y a maintenant 25 jours.

Nous étions «une famille à chats» auparavant. Nous en avons déjà eu 5 en même temps. Nous en possédons actuellement 3.

Ce sont de bons félins.

Nous avions donc beaucoup de choses à apprendre sur les chiens.

J'ai déjà eu un chien il y a plusieurs années (45, en fait). Mais même si je m'occupais constamment de l'animal, j'avais beaucoup d'aide de mes parents et de mes frères et sœurs. Et pour être honnête, Sarge était un très bon chien, mais son comportement était loin d'être irréprochable, donc je ne peux prétendre être une experte en la matière.

Mon mari a déjà eu un chien, brièvement, il y a plus de 60 ans. Il n'est donc d'aucune aide à cet égard.

Mais nous apprenons tous les jours.

Voici ce que nous avons appris à propos des chiens au cours des 25 derniers jours :

1.

Il n'est plus possible de faire la grâce matinée. 5 heures du matin est maintenant une heure tardive. Tardive les jours de semaine comme le week-end. Je sors du lit, j'enfile un chandail et mes chaussures imperméables et je cours retrouver Theo à la cuisine. Je prie pour arriver à lui avant qu'il ne soit trop tard. Cela se passe de mieux en mieux de mon côté, et du sien aussi, heureusement.

2.

À l'opposé, il est impossible de se coucher plus tôt. Theo est un oiseau de nuit et il doit faire ses besoins à 23 heures sinon il ne pourra se retenir jusqu'au lendemain matin. 23 heures, c'est tard pour moi. J'ai l'habitude de me mettre au lit à 22 heures (mon mari à 20 heures). Je réalise qu'il y a de bonnes émissions de télévision après 22 heures. Je n'étais pas au courant.

3.

J'ai toujours de la nourriture pour chien sur moi à présent. Dans toutes mes poches. Mes poches de manteau, de jeans... J'ai appris qu'il est toujours bon de vérifier le contenu de ses poches avant de mettre ses vêtements dans la machine à laver.

4.

Parlant de lessive, la quantité de vêtements à laver a triplé. Et notre chien ne porte même pas de vêtements. Par contre, nous utilisons une quantité astronomique de serviettes pour enlever la boue sur ses pattes, laver le plancher et nettoyer les «accidents». Et même si Theo ne porte pas de vêtements, j'en porte de mon côté. Je suis propre de ma personne. Je peux porter le même jeans plusieurs fois avant qu'il ait besoin d'être nettoyé. C'était du moins le cas jusqu'à il y a environ 3 semaines. Maintenant, mes jeans sentent le chien mouillé, la boue et les besoins après que je les aie portés une seule fois. Je fais beaucoup de lessive. Et je vérifie toujours le contenue de mes poches.

5.

Nous habitons notre maison depuis 11 ans. Je pensais bien la connaître, même notre grand jardin. Mais maintenant, je la connais vraiment. Je sais où le gazon pousse le mieux, où se trouve ce trou dans la pelouse qui peut vous bousiller une cheville, où le sol est toujours mouillé, etc.

6.

Je ne suis plus dégoûtée lorsque je retire un ver de terre de la bouche de mon chien. Deux fois par jour. Lorsqu'il sera plus vieux et plus fort, je le laisserai manger ses vers. Manipuler des vers de terre enduits de bave de chien n'est pas un boulot que je compte pratiquer à très long terme.

7.

14 livres, c'est gros, surtout quand elles se mettent à bouger dans tous les sens. 14 livres peuvent vous donner mal aux articulations et au dos. Et 14 livres deviendront bientôt 34 livres.

8.

Les chats ne s'en font pas s'il n'y a rien à faire. En fait, les chats préfèrent lorsqu'il n'y a rien à faire. Mais les chiens ont besoin de bouger. Et ils vont trouver quelque chose à faire. Comme mâchouiller vos souliers. Je croyais que ma maison était en ordre. Mais c'est hallucinant tout ce qui peut traîner. Un chien trouvera un parapluie, une épingle à cheveux, une lettre importante... Un conseil : assurez-vous que vos effets personnels ne soient jamais à sa portée.

9.

Les chats sont beaucoup moins agités, mais les chiens sont beaucoup plus contents de vous voir. Les chats ne se rendent parfois même pas compte que vous êtes rentré. Les chiens explosent de joie. Personne n'a été aussi content de me voir depuis longtemps.

10.

D'un autre côté, il y a «heureux de nous voir» et «BEAUCOUP TROP heureux de nous voir» (revoir le point #4).

11.

Les chiens n'ont pas de feux de freinage. Ils peuvent courir avec vous et s'amuser comme des fous et s'arrêter subitement pour aucune raison (revoir le point #7).

12.

J'aborde les tâches quotidiennes d'un tout nouvel angle. J'apprécie le moindre petit accomplissement. J'ai même tendance désormais à me féliciter lorsque je sors de la salle de bain...

VOIR AUSSI :

Les photobombs de chiens

Cet article initialement publié sur le Huffington Post États-Unis a été traduit de l'anglais.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.