LES BLOGUES
06/05/2016 10:31 EDT | Actualisé 07/05/2017 05:12 EDT

Lettre à un futur YouTubeur

Tes parents ne comprendront peut-être pas ce que tu fais. Et lorsqu'ils comprendront, ils ne comprendront pas pourquoi tu le fais.

Cher futur YouTubeur,

Je juge important de t'écrire ces mots, afin de te donner les meilleurs conseils possibles pour que tu vives une expérience YouTube absolument incroyable. Avant toute chose, sache que je ne suis pas une professionnelle, seulement une passionnée, une créative qui aime livrer avec son cœur. Tu comprendras que ces conseils sont, à mes yeux, extrêmement précieux, et que, si je te les transmets aujourd'hui, c'est pour que tu t'épanouisses et que tu apprennes à apprivoiser ce nouveau monde dans lequel tu t'apprêtes à entrer.

Tout d'abord, je veux que tu saches que, contrairement à ce que beaucoup de gens peuvent dire, le marché YouTube n'est pas saturé. C'est faux de croire que tout a déjà été fait, et tu vas leur prouver en créant du contenu original et personnalisé. C'est vrai que plus le temps file, plus il est difficile de faire quelque chose de complètement nouveau... comme dans tout. Combien de chansons d'amour ont été écrites depuis le début de l'humanité? Des centaines de milliers de millions. Pourtant, en 2016, plusieurs artistes écrivent encore sur l'amour. Même chose pour YouTube. Même si tu n'inventes rien de révolutionnaire, tu peux tout de même te baser sur quelque chose qui t'apparaît comme du «déjà vu» et le personnaliser à un point tel que ton public percevra ce contenu comme révolutionnaire.

Je veux aussi te dire que le succès instantané, ce n'est pas ce que je te souhaite. Parce que bien souvent, les vedettes instantanées ne font pas long feu. Ce que je te souhaite, c'est surtout d'être encore là dans 10, 20 et 30 ans. Parce qu'entre connaître le succès instantané pendant 5 ans et perdurer à travers les années, avec un public fidèle, le choix me semble facile. Bien sûr, il te faudra travailler très fort et ne jamais t'asseoir sur ton succès, même si tu te sens comblé. Savoure tout ce que tu vis, sois fier de toi, mais ne te transforme pas en humain prétentieux. Sois conscient que le succès arrive très lentement, après de nombreux efforts, mais qu'il peut s'éteindre en quelques secondes, sans aucun effort.

J'aimerais aussi te mettre en garde : en 2016, au Québec, YouTube est une bête à apprivoiser par une grande partie de la population. Tes parents ne comprendront peut-être pas ce que tu fais. Et lorsqu'ils comprendront, ils ne comprendront pas pourquoi tu le fais. Dans les partys de famille, tu vas consacrer beaucoup trop de temps et d'énergie à tenter d'expliquer à tes oncles, tantes et grands-parents ce qu'est un YouTubeur. Et tu vas finir par leur dire que tu animes un genre de petit show de télé, sur le web. Tu vas te faire demander à plusieurs reprises s'il y a vraiment des gens qui t'écoutent, des gens qui s'intéressent à toi et à ton contenu. Mais ne t'inquiètes pas, ces gens seront les premiers à être fiers de partager tes vidéos, à commenter ta page Facebook, à inviter leurs amis à s'abonner... et ce, même s'ils ne comprennent par exactement ce qu'est un YouTubeur.

J'aurais encore des dizaines de conseils à te donner, mais j'ai envie de conclure sur celui qui, selon moi, t'entraînera directement au sommet: tu es ton plus grand allié.

Sois authentique, n'hésite jamais à faire connaître ta propre couleur. Sois ton meilleur ami et tu deviendras rapidement celui de centaines (et de milliers) de personnes!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Utilisation d'Internet: le choc des générations en chiffres Voyez les images