LES BLOGUES
19/04/2015 08:22 EDT | Actualisé 19/06/2015 05:12 EDT

Égalité, fraternité et... connectivité

Saviez-vous que les deux tiers des habitants de la Terre n'ont pas accès à Internet?

Saviez-vous que deux tiers des habitants de la Terre n'ont pas accès à Internet ?

L'initiative Internet.org chapeautée par le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a pour mission de solutionner ce problème en offrant l'opportunité aux citoyens des pays émergents de se connecter à Internet.

Dans le cadre de l'événement Innovation challenge India ayant eu lieu en octobre 2014, lors d'une présentation Keynote, Zuckerberg a soutenu que l'accès à Internet faisait partie des droits de l'Homme. Pour lui, Internet n'a aucune valeur s'il reste la propriété des habitants des pays riches. Il souligna que la valeur d'Internet se mesurait au nombre de ses utilisateurs. En effet, Internet permet à tout un chacun de partager son savoir et ses croyances ; d'aider et de recevoir de l'aide. C'est un outil démocratique assurant le progrès social.

Mark Zuckerberg conçoit l'Internet comme un bassin d'opportunités. Son leitmotiv étant «connect people», il met l'accent sur les relations interpersonnelles, la recherche d'emploi, l'accès à l'éducation et à la santé rendues possibles par le réseau des réseaux. Le créateur de Facebook donne l'exemple concret d'une femme enceinte, même isolée dans sa campagne d'un pays du tiers-monde, peut s'informer, sur Internet, au sujet de sa grossesse et des soins à apporter au nourrisson. Il donne aussi l'exemple d'un jeune élève pouvant approfondir ses connaissances grâce à des sites éducatifs comme Wikipedia malgré la distance qui le sépare d'une bibliothèque.

Pourquoi autant de gens «déconnectés» ?

  • Parce qu'ils habitent des territoires où les réseaux mobiles sont rares ou trop distants.
  • Le contenu n'est pas disponible dans la langue locale (plus de 80% du contenu d'Internet est disponible en seulement 10 langues).
  • Les gens ne sont pas sûrs des bénéfices d'Internet.
  • Parce que les réseaux ne peuvent pas prendre en charge de grandes quantités de données.
  • Parce que les appareils électroniques coûtent trop chers et les forfaits de données sont aussi trop chers.

Les fondateurs de l'initiative Internet.org sont des grosses pointures de l'univers des nouvelles technologies : Facebook, Ericsson, MediaTek, Nokia, Opera, Qualcomm et Samsung. Ensemble, ils s'affairent à abattre les obstacles à Internet dans les pays émergents. Plus concrètement, ils cherchent à rendre l'accès à Internet bon marché. En raison du coût de la bande passante, ils travaillent à la réduction de l'usage de données par une utilisation plus efficace des données. Finalement, ils apportent une aide aux entreprises donnant accès à Internet.

Cette initiative est concrétisée par une application mobile disponible dans plusieurs pays comme la Zambie, l'Indonésie, le Kenya, la Tanzanie, la Colombie, le Ghana et l'Inde. Cette application sert de portail gratuit pour accéder à un éventail de «services essentiels» comme la santé maternelle, l'éducation, l'emploi, les actualités, le voyage, le sport, la communication ainsi que des informations émanant des gouvernements locaux.

***

Si vous êtes connectés au site de vidéos sur demandeCrackle, vous êtes certainement familiers avec la campagne publicitaire payée par Internet.org. On y rencontre Neesha, fille et sœur de magiciens, Mehtar et Mostak, innovateurs en agriculture, Lian, collectionneur de vinyles ainsi que les Boliviennes Erika et Esmeralda : deux inventeuses âgées de 11 ans. La leçon donnée par ces publicités est que, puisque ces gens n'ont pas accès à Internet, nous ne pouvons en apprendre davantage sur leurs passions et leurs projets fantastiques.

Bref, nous sommes perdants puisque les deux tiers de l'humanité n'ont pas présent sur Internet.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Les vitesses de téléchargement par pays Voyez les images