LES BLOGUES
10/06/2015 10:27 EDT | Actualisé 10/06/2016 05:12 EDT

Doit-on encourager le «fat acceptance»?

J'aimerais attirer votre attention sur une «épidémie» qui va tuer des millions de gens en Amérique du Nord dans les prochaines années. Elle se répand si rapidement qu'elle risque de devenir presque impossible à arrêter.

Aujourd'hui j'aimerais attirer votre attention sur une "épidémie" qui va tuer des millions de gens en Amérique du Nord dans les prochaines années. Elle se répand si rapidement qu'elle risque de devenir presque impossible à arrêter... à moins que des mesures drastiques ne soient prises.

À sa source, on retrouve un virus appelé "fat acceptance". Celui ou celle atteint de cette maladie se met non seulement à accepter son surplus de graisses, mais même à le voir comme un signe d'affirmation de soi, de force intérieure et de "poids santé".

D'accord, je joue avec les mots ici, mais c'est parce que je veux qu'on réalise à quel point il s'agit d'un enjeu grave pour notre société.

Un médecin qui encourage le surpoids, comment est-ce possible?

Le mouvement du "fat acceptance" a été porté à mon attention par un de mes lecteurs. Choqué et intéressé à en savoir plus, j'ai poursuivi ma recherche. Il s'avère que des grands regroupements sont présentement en croisade aux États-Unis pour faire avancer cette cause.

Tellement qu'un médecin connu appelé Dr. Oz encourage presque les gens obèses à s'accepter comme tel. Dans cette vidéo, le Dr. Oz est révolté que son invité soit contre l'acceptation du surpoids.

Ai-je bien compris? Un médecin qui approuve le fait que les gens en surpoids s'acceptent comme tel?

Pourquoi accepter le surpoids est dangereux pour la société

Je crois fermement que la santé est la chose la plus importante au monde. Point final.

Vous l'avez, vous êtes riches. Vous la perdez, vous n'avez plus rien.

J'ai été en surpoids et j'ai passé près de mourir à cause d'une condition médicale grave. Je suis outré de voir qu'on peut associer quoi que ce soit de positif à un surplus de graisses :

  • En haut de 40 po de tour de taille pour les hommes, et 35 po pour les femmes, le surpoids double les risques de mort prématurée [réf]
  • Selon le American Journal of Applied Psychology, un journal reconnu : "Diverses études ont montré que les obèses sont considérés comme moins consciencieux, moins agréables, moins stables émotionnellement, moins productifs, paresseux, manquant de discipline, et même malhonnête, bâclés, laids et socialement peu attrayants [...] " [réf]
  • Le surpoids coûte directement plus de 6 milliards $ annuellement au Canada [réf], et plus de 147 milliards $ aux États-Unis. [réf].

J'ai vécu avec un corps qui me faisait honte, je m'en suis sorti, et j'ai aidé des centaines d'hommes et de femmes à s'en sortir. Mes clients seraient les premiers à vous dire comment leur surplus de graisses n'avait rien de positif: Perte d'emplois, faillites personnelles, vie sociale misérable, célibat forcé pendant des années, dépression... Et ça, c'est presque pour les "chanceux" qui évitent l'éventail de maladies mortelles entraînées par le surpoids.

La graisse abdominale, plus dangereuse que la cigarette?

Le pourcentage de fumeurs a drastiquement baissé dans les dernières années, merci aux lois anti-tabac. Je devine facilement que si on avait encouragé l'acceptation de la cigarette, nos écoles, restaurants et terrasses seraient encore polluées de fumée désagréable et toxique.

Une récente étude a démontré qu'un obèse coûte plus cher à la société qu'un fumeur [réf]. Mais ça ne s'arrête pas là...

La "fumée secondaire" de l'obésité est encore plus dangereuse que celle de la cigarette.

Le Journal of the American Academy of Pediatrics rapporte que "l'obésité maternelle [est] le prédicateur le plus significatif d'obésité infantile." [réf] Selon le Journal of the American Medical Association, la qualité de vie des enfants et adolescents obèses est "similaire aux enfants et adolescents diagnostiqués comme ayant le cancer."

Je suis et j'ai toujours été contre le fait d'attaquer directement un individu, homme ou femme. Plus que jamais, on se doit d'approcher ce problème avec tact et compassion.

Mais un surplus de graisses n'est pas, et ne sera jamais, quoi que ce soit de positif.

Et non, ce n'est pas "l'accepter" qui va régler le problème.

Gratuit : Programme Abdos en 9 Min/Jour
Cliquez ici maintenant pour télécharger gratuitement mon entraînement postcombustion "Abdos en 9 minutes par jour".

VOIR AUSSI :

Galerie photoComment mincir sans régime Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter