LES BLOGUES
28/02/2019 11:17 EST | Actualisé 28/02/2019 15:15 EST

Transporteur assis: un chaînon manquant révolutionnant le concept de fauteuil roulant

En portant une attention particulière au design, son objectif principal est de mettre l’utilisateur ou l’utilisatrice en valeur.

Movin'On
Le design des engins peut avoir un impact sur le moral et même sur la santé des personnes qui y prennent place.

En termes de mobilité personnelle, il y a de plus en plus d'options pour se déplacer en ville: le vélo électrique, la trottinette, le scooter, le vélo en libre-service et bien d'autres. Mais ne parlez pas à Pierre Bardina de fauteuil roulant.

Pour le fondateur de Nino Robotics, cette appellation n'est ni très précise ni très glamour. Il parle plutôt de «transporteur assis» pour décrire ses engins révolutionnaires qui permettent à ceux et celles qui marchent peu, mal ou pas du tout, de se déplacer en toute liberté.

«Pour toutes les personnes qui ne sont pas jeunes et en pleine santé, il manquait quelque chose. Nino Robotics essaie d'offrir ce chaînon manquant à cette population», explique M. Bardina. Il propose donc deux engins: le Nino, un transporteur assis fonctionnant comme un Segway, et le One, une trottinette qui s'adapte à un fauteuil roulant traditionnel.

En portant une attention particulière au design, son objectif principal est de mettre l'utilisateur ou l'utilisatrice en valeur.

En fait, il prend le pari que le design de ses engins peut avoir un impact sur le moral et même sur la santé des personnes qui y prennent place.

«On aère le plus possible la machine pour que ce soit l'utilisateur qui soit mis en valeur. Donc nos machines sont conçues autour de l'être humain et pas le contraire», m'a-t-il confié. Selon lui, ça permet à la personne de se sentir considérée, d'avoir envie de sortir plus souvent et d'avoir de meilleurs rapports sociaux avec les autres, ce qui a un impact démontré sur le moral et la santé des gens.

D'égal à égal

Dans un fauteuil roulant traditionnel, il peut être difficile de participer à une conversation, surtout lorsque les autres interlocuteurs sont debout.

Sur un Nino, la tête de l'utilisateur ou de l'utilisatrice se trouve à environ 1,65 mètre de hauteur. Et comme Pierre me l'indiquait, cela «permet d'être presque à la hauteur de la personne qui marche, et donc dans le rapport et dans la discussion avec les gens, vous traitez d'égal à égal, on ne vous regarde pas de haut», et on vous remarque.

Un avenir mobile, pour tous

Ce qui m'a le plus marquée dans le projet de Pierre Bardina, c'est sa volonté d'innover pour mettre sur le marché des solutions de transport pour tous, peu importe la raison pour laquelle la marche n'est pas la meilleure option, temporairement ou de façon permanente.

Par exemple, Pierre me disait être «en discussion avec Christophe Piquemale, le PDG d'Otonohm que j'ai rencontré au Sommet Movin'On dans le cadre du Startup Challenge. La société Otonohm a une technologie de chargeur intégré à la batterie, ce qui est idéal pour l'engin que je suis en train de développer. Je serais vraiment content de travailler avec ce partenaire-là.»

Le projet en question: le Nino 4, un petit engin assis électrique «est destiné à toutes les personnes; il est maniable par tous, y compris les personnes handicapées ou qui ont du mal à marcher.»

Destiné aux grands espaces comme les parcs d'attractions, les villes, les supermarchés et les aéroports, il combine moyen de locomotion et outil de direction. Dans les mots de Pierre: «imaginez que vous arrivez dans un aéroport avec votre téléphone intelligent, et qu'un petit véhicule électrique vient vous chercher dans le stationnement. En interprétant votre carte d'embarquement, il va vous faire cheminer directement du stationnement à la porte d'embarquement de votre avion.» On est certainement bien loin du fauteuil roulant traditionnel.

Avec toute l'équipe du Sommet Movin'On, nous préparons présentement la troisième édition de ce sommet mondial de la mobilité durable qui aura lieu du 4 au 6 juin 2019 à Montréal. Chaque année, des innovateurs de la mobilité s'y rencontrent pour discuter, collaborer et s'inspirer, afin de façonner ensemble la mobilité de demain. Dans mes billets sur ce blogue, je vous présenterai des idées, des personnalités et des technologies qui font la différence pour créer cette mobilité durable, inclusive et innovante.

À LIRE AUSSI:

» Crise énergétique canadienne: le Québec doit se ressaisir

» Tu te dis expert?

» Environnement: avant qu'il ne soit trop tard

La section des blogues propose des textes personnels qui reflètent l'opinion de leurs auteurs et pas nécessairement celle du HuffPost Québec.