LES BLOGUES
26/06/2015 10:41 EDT | Actualisé 26/06/2016 05:12 EDT

Ma priorité: l'enfant

ENSEIGNER AU 21e SIÈCLE - La richesse d'un milieu éducatif est avant tout dans le contenu, c'est-à-dire dans les qualités de cœur et d'esprit des enseignants qui côtoient vos enfants.

Mon baccalauréat en enseignement primaire préscolaire était presque terminé que déjà mon œil de stagiaire observait plusieurs faiblesses dans le milieu scolaire. À peine commencée, j'avais déjà envie de me sauver. Je n'allais tout de même pas subir mon travail jusqu'à en perdre tout mon pétillant! Puis, telles des évidences, deux questions ont fait surface: «Suis je obligée d'emprunter le chemin déjà tracé? Existe-t-il d'autres voies?»

À partir de là, les portes de la pédagogie Montessori se sont ouvertes. Mais ce sont avant tout les portes de mon cœur d'enseignante qui se sont grandes ouvertes parce que je pouvais enfin travailler de pair avec mes valeurs profondes et les transmettre. C'est facile pour l'âme et reposant pour l'esprit d'évoluer dans un environnement authentique et fidèle à ses valeurs. Il est possible de trouver sa place. Si elle n'existe pas, alors il faut la créer!

Que représente enseigner pour moi? Première chose, coûte que coûte, on ne me fera jamais déroger; chaque enfant apprend à son rythme. Ceux qui feront leur place dans le monde de demain seront ceux qui sortiront du moule!

Dans cette optique, il faut accepter l'individualité propre à chaque enfant. Oui, il faut se le dire, adultes contrôlants, pressés et avares de notre temps que nous sommes, nous avons la fâcheuse manie de faire à la place de l'enfant pour prendre des raccourcis, Erreur!

Je crois profondément en la force de l'autonomie. Aide-moi à faire seul est la phrase clé du parcours Montessori. Elle inspire mes interventions auprès des enfants!

Enseigner, ça demande l'effort d'investir du temps. Du temps pour observer l'enfant, pour tenter de le comprendre, de saisir ses besoins et de respecter sa nature d'enfant! Ça demande aussi de faire parler notre instinct qui nous aidera à trouver une façon de l'amener un pas de plus vers l'avant! Le connaitre assez pour lui donner des défis qui seront à sa hauteur. Ça demande également de se creuser les méninges, d'être créatif pour trouver des façons de réussir adaptées et à la portée de chaque enfant. Parce que se sont les réussites qui donnent confiance et c'est la confiance en soi qui nous aide à prendre des initiatives! Un individu qui prend des initiatives apporte tellement plus à sa collectivité!

J'ai choisi aussi de ne pas attendre sur une liste interminable de suppléance. Je n'allais pas attendre plusieurs années pour avoir le privilège de pouvoir côtoyer une même classe d'élèves. J'ai pris les moyens nécessaires pour ouvrir une prématernelle, en obtenant le permis nécessaire du ministère de la Famille pour rendre conforme la bâtisse nouvellement achetée (grande aventure). J'ai choisi de m'écouter parce que je savais dès le départ que la clientèle du préscolaire collait à ma personnalité. C'était clair comme de l'eau de roche, alors pourquoi bifurquer ailleurs?

«La richesse d'un milieu éducatif est avant tout dans les qualités de cœur et d'esprit des enseignants.»

J'ai la conviction que le préscolaire représente les assises de tout le cheminement scolaire. Ce sont les racines d'un arbre en développement. L'enfant d'âge préscolaire a une grande volonté d'apprendre. Il faut saisir ce moment pour lui offrir une ambiance où il pourra se concentrer, persévérer. Un milieu de vie où il pourra assouvir son envie naturelle de se mettre en action pour réaliser des tâches manuelles et académiques ou encore développer des habiletés sociales. Ce petit être curieux de nature sera valorisé dans son désir d'apprendre davantage. Il «apprendra à apprendre» ce qui lui servira pour le reste de sa vie!

J'ai bâti un environnement en m'inspirant de mes expériences positives d'enseignante. J'ai fait des choix, j'ai agi! Ça m'a permis de m'entourer de collègues inspirantes, de parents motivants qui sont devenu un engrenage déterminant dans le projet! Nous sommes une toute petite école à Alma, mais tellement grande de l'intérieur!

La richesse d'un milieu éducatif n'est pas dans la grosseur de la bâtisse, dans la valeur du mobilier, dans la structure administrative, dans les normes et règlements, dans la paperasse... Tout ça n'est que le contenant! La richesse d'un milieu éducatif est avant tout dans le contenu, c'est-à-dire dans les qualités de cœur et d'esprit des enseignants qui côtoient vos enfants.

D'autres blogues de profs en visitant notre rubrique Enseigner au 21e siècle

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Comment élever des enfants heureux Voyez les images