LES BLOGUES
29/03/2018 09:00 EDT | Actualisé 29/03/2018 09:00 EDT

Nous voulons des souliers neufs nous aussi

Aucune nouvelle mesure n’a été annoncée pour les parents d’enfants handicapés d’âge majeur parce que nous ne sommes pas encore rendus là.

themacx via Getty Images

Le voile est finalement levé et nous connaissons maintenant les détails du dernier budget du gouvernement Couillard avant les élections du 1er octobre prochain.

Parents Pour Toujours était au rendez-vous mardi dernier pour connaître tous les détails de ce budget, à l'affût de la moindre mesure pouvant améliorer les conditions de vie des familles différentes.

Quand les bulletins de nouvelles ont annoncé que les aidants naturels recevaient de l'aide, ma boîte de courriels s'est remplie de messages de parents qui se demandaient si le gouvernement allait enfin mettre un peu d'argent dans leur portefeuille.

«Marie-France, on dit aux nouvelles que les aidants naturels vont avoir de l'aide, est-ce qu'on va recevoir de l'argent?»

Heu... Non... Enfin, pas maintenant.

Je suis allée à la source pour décortiquer les trois nouvelles mesures visant les aidants naturels et les aînés :

Mesure #1

54 millions $ viendront bonifier le soutien aux aidants naturels. Dans le détail, les aidants qui n'étaient pas admissibles au crédit d'impôt remboursable pour aidant naturel parce qu'ils n'habitent pas avec la personne aidée seront maintenant admissibles. Ils pourraient donc se voir accorder un crédit d'impôt remboursable pouvant atteindre 533$ à compter du 1er janvier 2018.

Le soutien à la relève bénévole est bonifié. Les personnes qui offrent bénévolement des services de relève à un aidant naturel auront droit à plus de flexibilité pour profiter du crédit d'impôt remboursable pour relève bénévole. Auparavant, un particulier devait effectuer 400 heures de bénévolat au cours d'une année pour avoir droit au crédit d'impôt. Avec la nouvelle mesure, le montant du crédit d'impôt sera modulé en fonction des heures consacrées à la relève d'un aidant naturel.

Avec la nouvelle mesure, le montant du crédit d'impôt sera modulé en fonction des heures consacrées à la relève d'un aidant naturel.

Autre volet: un aidant naturel dispose d'une enveloppe de reconnaissance pour chacun des bénéficiaires des soins dont il s'occupe. Cette enveloppe peut être répartie à sa guise entre les différents bénévoles qui l'appuient, dans le respect de la limite de 500$ par bénévole. Avec la nouvelle mesure, l'enveloppe qui peut être allouée à l'ensemble des bénévoles sera augmentée, passant de 1 000$ à 1 500$.

Mesure #2

Investissement de 40 millions $ pour prolonger l'autonomie des aînés et faciliter leur maintien à domicile. La franchise annuelle du crédit d'impôt remboursable pour l'achat ou la location de biens visant à prolonger l'autonomie des aînés sera réduite, passant de 500$ à 250$ à compter de 2018. Aussi, les frais d'achat de systèmes d'avertissement pour les malentendants et de prothèses auditives seront désormais couverts par le crédit d'impôt et les dispositifs non motorisés d'assistance aux déplacements seront aussi désormais couverts (ex. : marchettes, cannes et fauteuils roulants).

Mesure #3

10 millions $ sont débloqués pour favoriser la cohabitation intergénérationnelle. Ainsi, les critères d'admissibilité au montant pour personne vivant seule sont élargis afin de rendre admissibles les grands-parents qui partagent un logement avec leurs petits-enfants aux études à compter de 2018. C'est une bonne nouvelle quand on sait qu'au Québec, environ 10 000 grands-parents partagent leur logement avec l'un de leurs petits-enfants majeurs aux études.

Voilà donc le survol des nouvelles mesures du budget 2018-2019 pour les aidants naturels et les aînés.

Parce que le gouvernement avait promis une amélioration des conditions de vie des familles, Parents Pour Toujours a reçu plusieurs messages de parents inquiets de constater qu'aucune nouvelle mesure n'a été annoncée dans le nouveau budget pour soutenir les parents qui prennent soin de leur enfant différent d'âge majeur :

«En cette journée de budget, cela aurait été agréable que vous soyez dedans.»

«Les médecins ont tellement reçu, en restera-t-il pour nous?»

«Mme Charlebois prendra le dossier de Parents Pour Toujours en mains au mois de mai, ensuite ce sera les vacances, puis les élections, et on passe tout droit...»

À ces parents, nous avons répondu qu'aucune nouvelle mesure n'a été annoncée pour les parents d'enfants handicapés d'âge majeur parce que nous ne sommes pas encore rendus là. Que le gouvernement travaille sur un projet pour nous. Qu'on ne passera pas tout droit parce que le dossier est trop avancé pour être mis de côté.

Parce qu'il ne faut pas oublier que Mme Charlebois avait promis de travailler avec Parents Pour Toujours et qu'elle a tenu parole.

Parce qu'il ne faut pas oublier que Mme Charlebois avait promis de travailler avec Parents Pour Toujours et qu'elle a tenu parole. Qu'elle a mis sur pied un comité de travail réunissant deux représentants de son ministère et deux représentants de Parents Pour Toujours. Que ce comité a eu pour mandat de passer au peigne fin toutes les sphères touchant le quotidien des parents qui prennent soin de leur enfant différent d'âge majeur: aspects financiers, accès aux services, conciliation travail-famille, aspects juridiques, reconnaissance et soutien des proches qui prennent la relève des parents quand ceux-ci décèdent ou ne peuvent plus prendre soin de leur enfant, etc. C'est un énorme travail qui a été entrepris et qui trouvera son dénouement en mai prochain, quand Mme Charlebois prendra possession du dossier où se retrouveront toutes les pistes de solutions suggérées pour soutenir les familles différentes et améliorer leurs conditions de vie.

Oui, l'ouverture du gouvernement et l'attitude de Mme Charlebois nous donnent beaucoup d'espoir et nous avons confiance que des mesures de soutien financier et une amélioration des services seront annoncées très bientôt.

Mais nous avons tout de même le devoir de transmettre le message de nos membres au gouvernement :

Chers élus(es), ne nous oubliez surtout pas. Parce que nous voulons des souliers neufs, nous aussi...

Voir aussi: