LES BLOGUES
05/08/2015 10:45 EDT | Actualisé 05/08/2016 05:12 EDT

Fini les super-héros, vive les super-normaux!

Le pire est que nous croyons que c'est normal de courir comme ça, de tout faire arriver en même temps, et de toujours vouloir plus.

Vous saviez qu'il y a un super-héros qui se transforme en fourmi? On n'arrête pas le progrès! C'est actuellement au cinéma, mais si vous voulez voir des super-héros, regardez simplement autour de vous! La vie va vite, nous voulons tout, pour hier, et la roue de la vie tourne à des vitesses vertigineuses... Le pire est que nous croyons que c'est normal de courir comme ça, de tout faire arriver en même temps et de toujours vouloir plus, encore et encore...

Conditionné à l'urgence

Nous sommes conditionnés à l'urgence, car cela nous nourrit: on se sent utile, aimé, valorisé, et plus je t'en donne, plus tu en veux. Et moi, je dis oui pour toutes sortes de raisons, bonnes ou mauvaises. Une roue qui tourne et qui tourne. Pas besoin de cape ou de super-pouvoirs, juste pousser un peu plus loin notre supermachine, qui se veut notre corps. Nous sommes bons pour nous adapter à tout, et ce, sans s'en rendre vraiment compte: un petit coup, un autre effort, et un autre petit coup, et hop!, un moment ou un autre, la machine se détraque.

On ne prend pas le temps de s'écouter, d'arrêter le temps pour reconnaître les symptômes que nous poussons trop loin la machine. En lisant La Presse ce week-end, j'ai découvert que même aujourd'hui, les hommes le font moins que les femmes. Les chiffres sont d'ailleurs plus alarmants pour eux que pour nous, mais nous ne sommes pas en reste. Il y a aussi des super-héros féminins. Selon moi, un des vrais maux du siècle est ce stress de performance trop souvent mal géré. Saviez-vous que le mot défi en Russe n'existe pas? ... Il faut dire «objectif difficile». Faut-il s'en rendre compte?

Performance à tout prix

Eh oui! En plus de l'urgence, il y a cette obligation de performer. Toujours sans fin, il y a toujours une image pour refléter qu'il y a mieux ailleurs et que l'herbe est plus verte chez le voisin gonflable. Il y a une pression incroyable de trouver une prochaine vedette instantanée pour nous montrer le chemin à suivre. Sinon, à qui ou à quoi nous référer?

Sans compter que ces super-héros sans collants sont comme des idéaux à atteindre. Mais pourquoi? Pour être présentable à votre mère, pour avoir une rue à votre nom, pour impressionner votre entourage avec des exploits hors du commun...

Je ne suis pas contre de me faire inspirer par des exploits, mais je ne veux pas que cela guide ma conduite. N'oublions pas que des super-héros, c'est bien, mais même eux ont le droit d'avoir la cape qui ne s'ouvre pas une fois de temps en temps. C'est normal. Mais nous, notre monde s'effondre. Alors, nous les descendons en enfer pour nous avoir ruiné une illusion et nous avoir reflété notre propre image de simple mortel.

De super-héros à super normaux!

Sauf le vrai Superman, tous les super-héros que vous connaissez sont à la base.... des humains. Ils ont donc leur part d'ombre et de lumière. Ils ont leurs forces et leurs faiblesses. Par exemple, Captain America ne vole pas et cela en fait qu'en même un super-héros. À chacun ses limites. Cela fait partie de son charme...

Moi aussi, à mes heures, j'ai des super-pouvoirs et des super-talents. Pour peu, je dirai qu'il me prend de me la jouer super-héros. Par contre, je revendique le droit d'être simplement super normale. Par mon métier de coach, je ne peux pas vous sauver et d'ailleurs, ce n'est pas dans mes fonctions. J'ai le pouvoir de ne pas être impliqué émotionnellement dans ce que les gens me racontent. En cela, cela me donne le pouvoir de l'écoute, de l'empathie et celui de mettre en lumière vos super talents.

Par contre, il se peut que, des fois, ma cape ne s'ouvre pas et que je commette des bourdes qui me feront grandir. Car lorsque ma cape ne s'ouvre pas, cela me donne le temps d'arrêt nécessaire pour comprendre se qui s'est passé, de la réparer et de mieux repartir. En fait, j'ai moi aussi mes limites.

Ainsi, donnons nous le droit d'être des super-normaux!

Ajouter à la fin

Vous pouvez suivre Manon sur Linkedin, Facebook et Twitter.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Accro au boulot? Quelques solutions Voyez les images