LES BLOGUES
13/02/2017 04:28 EST | Actualisé 13/02/2017 04:28 EST

Vive la solidarité!

Pour le mois de février, reconnaissons les impacts que les gens ont sur nos vies. N'ayons pas peur de leur dire. La reconnaissance est un puissant moteur de mobilisation.

La tour Eiffel qui s'éteint l'instant d'un moment.

Ces marches organisées pour s'unir devant l'adversité.

Tous ces messages d'ouverture, de tolérance et de bienveillance.

Les événements récents nous amènent vers la solidarité et la compassion pour ceux qui nous entourent. Pourtant, nous ne sommes pas obligés de traverser des moments tragiques pour reconnaître l'autre. Comme j'ai envie de poursuivre ma lancée pour me rappeler les bons coups du mois, je mets en lumière cette solidarité qui a caractérisé janvier ainsi que notre capacité, et volonté, à mieux vivre ensemble.

Que cette solidarité collective se manifeste dans nos actions de tous les jours. Pour le mois de février, reconnaissons les impacts que les gens ont sur nos vies. N'ayons pas peur de leur dire. La reconnaissance est un puissant moteur de mobilisation.

Être solidaire, c'est s'engager. Aller à la rencontre de l'autre pour le comprendre et découvrir comment vous pouvez contribuer à apporter une réelle différence dans sa vie. C'est aussi reconnaître son unicité et le mettre en valeur dans ce sens. Soyons plus tolérants en prenant le temps de s'informer davantage et plus adéquatement. Comme le mentionnait Helen Keller, « Le meilleur aboutissement de l'éducation est la tolérance. »

La solidarité rejoint la notion d'ouverture même si cela nous sort de notre zone de confort. Le tout avec respect et indulgence. Oui, cela peut déstabiliser, mais cela peut nous apporter de nouvelles perspectives, de belles découvertes et qui sait, de nouvelles façons de faire.

Soyons solidaires dans l'action et dans l'entraide quand ça ne se passe pas comme prévu.

C'est également la solidarité dans l'action. Nous prenons des décisions ensemble, nous les assumons ensemble. Je vois souvent en entreprise des équipes de travail qui font des choix conjointement, mais ne les endossent plus quand le bateau tangue... À cet égard, il importe de s'assurer après l'adhésion que chacun à son plan de match si un pépin survenait. Soyons solidaires dans l'action et dans l'entraide quand ça ne se passe pas comme prévu.

Finalement, cela peut simplement être une bonne action, comme ça, que pour le plaisir d'offrir. Le retour ne sera que plus gratifiant. On fait ce que l'on peut avec ce que l'on a, certes. Par contre, chaque geste compte et l'élan du cœur propose les meilleurs plans de match pour être encore plus fort, ensemble.

Et la preuve que la solidarité n'est pas que dans l'adversité ? Si vous avez écouté le Super Bowl cette année, vous avez eu de beaux exemples de solidarité au sein des équipes. Il y a aussi celle que vous avez eu pour votre équipe préférée. Et ce, malgré les hauts et les bas et toute la panoplie d'émotions qu'ils vous ont fait vivre. Malgré la défaite ou le fait que certains ont tenté de vous faire changer de camp, vous êtes resté solidaire à votre équipe.

Plus récemment encore, Adèle qui a faussé dans sa chanson en hommage à Georges Michael lors des Grammy Award... Personne pour critiquer, mais tous se sont levé pour l'applaudir et l'encourager à poursuivre...

Alors, comment allez-vous faire pour instaurer des moments de solidarité dans d'autres espaces de votre vie ?

« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères,

sinon nous allons mourir ensemble comme des idiots. »

Martin Luther King

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost Voyez les images