LES BLOGUES
23/07/2015 10:42 EDT | Actualisé 23/07/2016 05:12 EDT

Ne soyons pas raisonnables!

Chaque petit pas permet de voir que le terrain de jeu est plus grand qu'on pense. Ne soyons pas raisonnables, soyons vrais!

« J'ai essayé d'être raisonnable, je n'ai pas aimé ça »

Clint Eastwood

Le plus sympathique, c'est que j'ai découvert cette citation tout de suite après le spectacle des Rolling Stones sur les plaines d'Abraham. Oui, je peux dire que j'y étais. Je n'ai pas été raisonnable et j'ai aimé. Après la journée de travail, hop! à Québec pour écouter un des groupes des plus mythiques du rock'n'roll (classés numéro 4 dans la liste des 100 plus grands artistes de tous les temps selon le magazine Rolling Stone) et revenir à temps pour le boulot le lendemain. Une folie me direz-vous? Tout à fait et pleinement assumé!

Comme je le mentionnais dans mon infolettre de cette semaine, L'envie de faire autrement, juste pour éviter un malentendu, je n'en appelle pas à la délinquance ou à des gestes inconsidérés, mais au lâcher-prise. Question de faire autrement, de sortir des conventions sociales, des qu'en-dira-t-on et des modèles tout fait.

Sans vouloir faire une chronique sur les Stones, il y a quand même plusieurs parallèles à faire avec ma citation; si on exclut le côté excès qui a fait les belles histoires du groupe. Le groupe a été fondé en 1962. Au début, ils reprenaient des standards de blues pour rapidement lancer leurs propres créations. Leurs répertoires ne se démodent pas; grâce au fait qu'ils ne font pas de compromis. À regarder Mick Jagger sauter partout pendant plus de deux heures, cela force l'admiration. Enfin, malgré toutes ces années de haut et de bas, le groupe a gardé une chimie et un plaisir manifeste à jouer ensemble (du moins, en apparence). Il y a un « je-m'en-foutisme, on s'amuse et vous? », qui est contagieux.

Je pense que plus souvent qu'à leur tour, ils ont osé et sont sortis des normes, des modes et du désir de plaire à tout prix. Ils sont restés les Stones et ne se sont pas édulcorés. Leurs sons, leurs styles, leur logo sont reconnaissables partout, et ce, malgré les critiques. Ils sont les Stones et ils ont persévéré. Mick Jagger a dit : « J'ai eu tellement de mauvaises critiques, si je les prenais au sérieux, je serais incapable de refaire une chanson! »

Ne soyons pas raisonnables!

Osons innover et créer le prochain mouvement, au-delà de la critique qui, souvent, part de soi. Combien de fois notre ego prend le dessus et nous empêche de nous surpasser... « Que diront les autres? » Selon moi, notre liberté s'arrête là où celle des autres commence. Cela nous laisse assez d'espace pour être nous, avec notre couleur, notre différence et notre folie. Cela serait triste de perdre une si belle occasion d'innover, de faire autrement, de briser la routine et de ce fait, nos paradigmes!

Quand on croit assez en soi, en son produit, on ose être et on le fait vivre, sans compromis. À un produit de qualité, cela demande de la rigueur et de la constance. L'adaptation, peut-être, mais sans jamais perdre son essence, sa trame de fond. S'il est vrai que les membres des Rolling Stones ne sont pas raisonnables, qu'ils sont plus grands que nature et qu'ils font dans la démesure, n'en va-t-il pas de même pour chacun d'entre nous? Chacun a la possibilité de se surpasser dans sa zone d'expertise. D'abord, se (re) connaître et ensuite, le manifester.

Osons! Chaque petit pas permet d'agrandir sa zone de confort. Chaque petit pas permet de voir que le terrain de jeu est plus grand qu'on pense. Ne soyons pas raisonnables, soyons vrais!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo The Rolling Stones Voyez les images