LES BLOGUES
14/03/2017 09:19 EDT | Actualisé 14/03/2017 09:19 EDT

L'importance de la reconnaissance

Dans cette chronique depuis le début de l'année, j'essaie de souligner les bonnes nouvelles et de faire ressortir le bon côté de choses.

Dans cette chronique depuis le début de l'année, j'essaie de souligner les bonnes nouvelles et de faire ressortir le bon côté de choses. Chaque mois apporte son lot de surprises en ce qui a trait aux (mauvaises) nouvelles. Par contre, je suis agréablement étonnée de constater que nous sommes davantage en mode reconnaissance. C'est réjouissant de voir que cela devient de plus en plus accepté et surtout, recherché.

Comme le faisait remarquer Gladys Bronwyn Stern, « la reconnaissance silencieuse ne sert à personne ». Les différentes cérémonies nous amènent à mettre en lumière les belles réalisations d'efforts collectifs. D'ailleurs, nous sommes chanceux qu'ils se soient trompés de gagnant aux Oscars! Les médias sociaux se sont déchaînés, mais tous ont été d'accord sur une chose : c'était correct, car les « deux lauréats » ont pu remercier et reconnaître l'apport de leurs équipes et gratifier leurs publics deux fois plutôt qu'une.

Par contre, nous avons tellement de motifs pour ne pas reconnaître clairement et directement la personne concernée: peur de passer pour un lèche-bottes, peur du jugement, peur de ce que les autres vont dire ou penser, et la classique: « pas le temps ». C'est si simple et la portée d'un bon feedback est immense.

Une journée, c'est peu pour l'immensité de la contribution féminine, mais cela a le mérite d'arrêter le temps, de reconnaître ce qui est et de le souligner.

Ainsi, pour donner un exemple parmi plusieurs, les femmes dans notre société ont et continuent d'avoir un rôle prédominant. Cela devient tellement évident que nous finissons par ne plus nous rendre compte de tout ce qu'elles apportent. Comme quoi, la routine peut nous amener à prendre des choses pour acquises, et ne plus les reconnaître à sa juste valeur. Une journée, c'est peu pour l'immensité de la contribution féminine, mais cela a le mérite d'arrêter le temps, de reconnaître ce qui est et de le souligner. Ainsi, la reconnaissance, il faut le mettre à son agenda tous les jours.

Commencez maintenant, aujourd'hui, de quoi êtes-vous reconnaissant ?

La reconnaissance peut porter sur tellement d'aspects.

  • le fait que vous avez atteint un résultat défini à l'avance ;
  • l'avancée d'un projet ou les efforts consacrés même si le défi n'est pas complété ;
  • un comportement que vous avez personnellement observé ;
  • une compétence qui s'est démarquée.

PK Subban a eu droit à une délicate attention de reconnaissance lors de son passage à Montréal. Si flamboyant soit-il, l'organisation et ses admirateurs ont reconnu sa contribution et le fait qu'il a su faire sa marque. Il n'a pas pleuré pour rien. La reconnaissance est un cadeau qui, même s'il est mal emballé, est toujours apprécié. Fondé, sincère, il résonne, car comme un sourire, il est contagieux.

J'espère lire et constater encore plus souvent de ces moments de reconnaissance. Cela a plusieurs avantages, notamment :

  • faire diminuer le stress ;
  • contribuer à se sentir apprécié ;
  • favoriser le juste dépassement de soi ;
  • aider à se sentir motivé ;
  • permettre l'ouverture.

Il y a tant de raisons de le faire, ne nous en privons pas. Nous sommes champions pour chialer, mais les répercussions de la reconnaissance sont beaucoup plus grandes et durent plus longtemps. Renversons la vapeur et valorisons nos bons coups, qu'ils soient individuels ou collectifs. Et n'oublions pas que la reconnaissance à la mémoire courte (Benjamin Constant).

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo 7 critères de l'amitié au travail Voyez les images