LES BLOGUES
24/06/2015 11:54 EDT | Actualisé 24/06/2016 05:12 EDT

Vive l'été, ou l'importance de prendre ses vacances

Trop de stress ne permet pas de donner le meilleur de soi: trop fatigué, trop préoccupé, cela gruge notre efficacité, notre créativité, notre rendement, voire notre motivation.

C'est officiel, c'est l'été! Comme je le mentionnais dans mon infolettre, qui dit été, dit vacances! Alors bonnes et ressourçantes vacances! Vous avez le droit de partir et, dans cette infolettre, je vous donne des trucs pour le faire l'esprit tranquille.

Ne faites pas comme quatre Canadiens sur dix (43%) qui affirment ne pas prendre tous les jours de vacances qui leur sont alloués annuellement! Vous le méritez pleinement! Éloge à la pause pour revenir plus en forme, rechargé et rempli de nouvelles idées. Le Japon veut imposer une loi à ses employés pour qu'ils prennent au moins cinq jours de congé, afin de lutter contre le surinvestissement au travail, qui se veut dangereux pour la santé et mine la productivité des entreprises.

Il y aura toujours à faire. Nous pourrons toujours donner un autre petit coup et nous pourrions tous rajouter une vingt-cinquième heure à notre journée, souvent à notre détriment. En effet, cela peut conduire au surmenage, qui est une des causes principales d'usure de notre organisme. L'humain n'est pas fait pour vivre du stress sur une longue période, même modéré. Cela le brûle... littéralement, comprendre le fameux burnout!

Cela se répercute sur:

• la santé du cœur, qui a une conséquence directe sur la tension artérielle;

• l'élasticité de la peau (trop stressés, nous vieillissons plus vite. Certains chercheurs disent que le stress chronique peut faire vieillir prématurément de dix ans!);

• la digestion ralentit ou s'arrête. Cela peut causer des crampes d'estomac et des difficultés à digérer;

• le système immunitaire, car le stress l'affaiblit par une trop grande sécrétion d'hormones corticosurrénales (l'adrénaline et le cortisol). Cela explique les rhumes en série ou les nombreuses réactions allergiques. Il a été prouvé que les gens moins stressés suppriment quatre fois plus de virus que les autres;

• les fonctions nerveuses qui se dérèglent. Cela accentue les états d'anxiété, d'angoisse et de dépression et accroît nos nuits d'insomnie et nos migraines.

Il y a plusieurs possibilités pour calmer ces symptômes. Le mieux demeure de gérer son stress sainement et se donner un moment pour récupérer. Sinon, vos banquiers de vie vont vous réclamer à grand cri que vous vous occupiez d'eux. Comme votre banquier qui réclame le paiement de votre marge bancaire, vos amis, vos enfants, votre conjoint, votre santé sont aussi en droit de demander leur dû. Et à tous ces banquiers de vie, n'oubliez pas... vous-même! Vous êtes le banquier de vie le plus important. Placez-vous en premier dans vos paiements et... prenez vos vacances!

Dans l'article du Figaro, on parle de la culpabilité de laisser les autres travailler pendant qu'on se repose... Chacun a sa motivation de ne pas prendre de vacances. Il y a toutes sortes d'excuses possibles. Toutefois, il faut comprendre ce qui nous pousse à agir ainsi, remettre en question ses croyances et passer à l'action! Il en va de notre santé et de notre productivité.

Trop de stress ne permet pas de donner le meilleur de soi: trop fatigué, trop préoccupé, cela gruge notre efficacité, notre créativité, notre rendement, voire notre motivation. N'attendez pas de tomber d'épuisement! Ressourcez-vous! À long terme, cela coûtera moins cher de prendre vos vacances maintenant que d'être forcé de les prendre. En effet, une étude démontre que les troubles de santé psychologique (incluant l'épuisement professionnel et le présentéisme) représentent près de 50% de l'absentéisme, soit entre 70% et 80% du nombre de jours de travail perdus.

Ne parlons pas de journée de perdue, mais de journée de ressourcement et profitez-en!

Bonnes vacances! Je vous reviens au début juillet.

Vous pouvez suivre Manon sur Linkedin, Facebook et Twitter.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Comment déceler les signes de burn-out Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter