LES BLOGUES
05/11/2015 09:09 EST | Actualisé 05/11/2016 05:12 EDT

Maux de bureau: chialer

Une chronique sur ce qui nous empoisonne l'existence au boulot et comment faire mieux.

Une chronique sur ce qui nous empoisonne l'existence au boulot et comment faire mieux...

Chialer: Verbe intransitif. Se plaindre, maugréer

Avec le fait qu'on a changé d'heure; qu'il fait noir plus de bonne heure; que les bonbons, ça coûte cher et que trop, ça donne mal au cœur; qu'il reste 53 jours avant Noël; que certaines régions retournent en élections; qu'un tel est de même et que l'autre ne fait rien pour s'aider, je vous dis que des sujets pour chialer, il y en a! Vous n'avez qu'à lire les journaux. Ce n'est pas souvent le paradis de la bonne nouvelle. Oups! Chialage...

Sport national ou distractions passagères, tout est prétexte pour se faire du bien. Je dis souvent que c'est correct de chialer 5 minutes par jour, mais il ne faudrait pas hypothéquer sa vie!

J'ai déjà fait un topo sur la médisance, mais cette fois, je voulais parler de l'habitude que certains ont de se trouver des excuses plutôt que d'agir. Cette habitude de broyer du noir et ne pas voir les opportunités qu'apporte chacune des situations que la vie nous présente.

Chialer pour chialer sans que rien se passe, à quoi ça sert? Si on chiale pour y apporter une modification, cela est autre chose. Quand les gens viennent me consulter que pour chialer, je préfère qu'ils consultent quelqu'un d'autre. Je suis un coach qui amène à l'action. Je ne suis pas là que pour entendre l'étendue du désespoir de mes clients. C'est une chose de comprendre ce qui se passe, de trouver ça difficile et de maugréer un peu. Mais ensuite? On ne peut pas faire que ça, chialer. Je préfère des constats constructifs. Il faut agir pour changer la situation, sinon c'est de la complaisance.

À trop chialer, cela démotive et devient démoralisant. À la longue, cela peut même faire fuir votre entourage. Vous me direz que les humoristes gagnent bien leur vie à chialer. Avez-vous aussi remarqué que cela a été une mode? On dirait que le public recherche autre chose. Un moment d'exutoire, mais ensuite, on dirait que le public veut entendre de la nouveauté, du frais, du différent...

Arrêtons de chialer et bougeons!

En gros, nous pourrions nous donner les points suivants comme défi.

• Si vous n'aimez pas quelque chose, trouvez le moyen de l'arranger ou rendez-le meilleur.

• Si vous n'aimez pas quelque chose et ne pouvez rien faire, changez votre attitude.

• Pour chaque pensée négative, trouvez son pendant positif.

• Au lieu de regarder le plancher et de sentir que vous portez le poids de l'univers, levez la tête et souriez à la vie!

• Si vous êtes entouré de gens qui pratiquent ce sport, osez changer de conversation et au besoin, changer de pièce. Vous aurez ainsi un meilleur reflet de vous-même.

Cela ne sera pas nécessairement facile. Il semblerait que même notre pensée chiale jusqu'à 15 à 30 fois par jour! Vous ne pouvez pas vous fuir, mais... stop! Réajustez le tir, revisitez vos pensées et réajustez-vous.

Les mauvaises habitudes se travaillent. Alors pourquoi pas celle-ci? Pas d'excuses, pas d'écarts: on prend soin de soi et de ses pensées, et on fait la différence par l'action!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo 7 critères de l'amitié au travail Voyez les images