LES BLOGUES
10/01/2019 14:45 EST | Actualisé 10/01/2019 14:49 EST

La santé mentale dans notre société est inquiétante

On vit une sorte de déshumanisation de notre système de santé.

Westend61 via Getty Images
En attendant l'accessibilité aux soins, les personnes sont laissées à elles-mêmes et se sentent abandonnées par le système qui ne répond pas aux besoins spécifiques de la personne affectée.

Il est urgent de se préoccuper du mal-être des personnes qui s'accentue d'une façon anormale dans la société. On doit s'interroger sur les causes dans la globalité de l'humain. Depuis quelques années, la maladie mentale prend des proportions démesurées. Il faut que l'on cesse de considérer la maladie mentale comme un problème secondaire. La santé mentale doit devenir une priorité en 2019!

Présentement, notre système de santé a des failles et il faut se pencher sur celles-ci pour enfin trouver des solutions pour mieux aider les personnes qui souffrent.

Une forte augmentation des problèmes de santé mentale se constate, comme la dépression, le stress sévère, les troubles alimentaires et le TDAH, surtout chez les jeunes du secondaire, du cégep et de l'université. Dans les milieux de travail, on signale aussi une détérioration de la santé mentale des travailleurs qui se traduit par une forte augmentation des absences prolongées.

Des personnes laissées à elles-mêmes

Les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale et leurs proches ne disposent pas, à l'heure actuelle, de services de première ligne pour prendre un rendez-vous. J'en suis particulièrement consciente, étant également la mère d'une fille atteinte d'une maladie mentale.

En attendant, les personnes sont laissées à elles-mêmes et se sentent abandonnées par le système qui ne répond pas aux besoins spécifiques de la personne affectée.

Malheureusement, la liste d'attente pour consulter un psychiatre est longue. En attendant, les personnes sont laissées à elles-mêmes et se sentent abandonnées par le système qui ne répond pas aux besoins spécifiques de la personne affectée par la maladie. Parfois, elles abandonnent tout espoir, surtout si la personne refuse de l'aide.

Il faudra tôt ou tard aborder les divers problèmes vécus dans l'ensemble de la société. Notre système de santé est paralysé par le manque de personnel dans tous les domaines, mais particulièrement dans le secteur de la santé mentale.

Il faut démystifier davantage les maladies mentales, car il y a une méconnaissance des divers problèmes que vivent les gens auprès de la population.

Il faut en parler ouvertement pour contrer les tabous et trouver des solutions aux problèmes vécus par les personnes atteintes, mais aussi dans l'environnement immédiat de la personne.

On vit une sorte de déshumanisation de notre système de santé. Avec la légalisation du cannabis, nous croyons que la situation va s'aggraver. D'autant plus qu'on veut élargir la façon de le consommer: muffins, bonbons ou boissons, et ce, sans tenir compte des conséquences.

À LIRE AUSSI:

» Sous les feux de l'appropriation

» Broncos de Humboldt, je me souviens

» Exigeons la fin du recours aux opioïdes après l'extraction des dents de sagesse

La section des blogues propose des textes personnels qui reflètent l'opinion de leurs auteurs et pas nécessairement celle du HuffPost Québec.