LES BLOGUES
25/04/2015 08:37 EDT | Actualisé 25/06/2015 05:12 EDT

Comment la naturopathie peut protéger l'environnement

Saviez-vous qu'au début de la décennie, les dépenses moyennes en médicaments par demandeur, au Canada, s'élevaient à 329 $?

Saviez-vous qu'au début de la décennie, les dépenses moyennes en médicaments par demandeur, au Canada, s'élevaient à 329 $?

En 2009, elles atteignaient 736 $, en hausse de 5,4 % par rapport à l'année précédente. De plus, les Québécois sont parmi les plus grands acheteurs de médicaments en Amérique du Nord. En consommant uniquement les médicaments qui nous sont essentiels, on réduirait d'autant le nombre de vieilles pilules inutiles.

Des études ont mis en relief la présence de plus de 80 produits pharmaceutiques dans les eaux usées de plusieurs municipalités américaines et européennes. Plusieurs effluents municipaux présentaient des concentrations de produits pharmaceutiques variant du nanogramme au microgramme par litre.

Malheureusement, la disposition inadéquate des médicaments périmés (toilettes, poubelles) constitue également une source de rejet non négligeable. Des centaines de tonnes de produits pharmaceutiques sont ainsi rejetées annuellement dans l'environnement.

Voici un graphique explicatif du cycle des médicaments dans l'environnement (source: UdeM) :

Une question importante se pose alors : comment limiter sa consommation de médicaments et son impact sur l'environnement?

En effet, moins on tombe malade, moins on consomme de médicaments.

Moins on consomme de médicaments, moins on produit de déchets d'origine médicamenteuse.

Moins on produit de déchets, plus on prend soin de notre environnement et de notre corps!

Pour éviter de tomber malade, il est important d'avoir de saines habitudes de vie et de ne pas négliger l'hygiène. C'est un facteur principal de propagation des épidémies. Pour éviter la propagation du virus, lavez-vous souvent les mains et utilisez des mouchoirs en papier.

  • Petit truc : après le lavage des mains, vous pouvez ajouter 2 gouttes d'huile essentielle BIO de lavande. Frictionnez et laissez sécher. Cette huile vous permettra de bien désinfecter votre peau naturellement. Mais ATTENTION À VOS YEUX!

Maintenant, « boostons » nos défenses immunitaires naturellement!

Étape 1 : Renforcez votre métabolisme.

  • Dormez bien. Ne dépassez pas 23 h et évitez les écarts de sommeil (ne vous levez pas trop tard les week-ends).
  • Mangez bien. Mangez beaucoup le matin, mangez le midi et mangez tôt le soir. Évitez les produits lourds et gras. Le weekend, mettez-vous au vert et abusez des protéines! Dans tous les cas, évitez les aliments acides (boissons gazeuses, cornichons, moutarde, ketchup, etc.) et buvez beaucoup.
  • Permutez vos rythmes. Actifs la semaine, soyez relax le week-end... et inversement.
  • Protégez-vous de tous les stress.

Étape 2 : « Boostez » votre métabolisme.

Consommez certains aliments:

  • La canneberge a une action contre les bactéries. Elles les empêchent de se fixer sur les pompons et la vessie.
  • Consommez régulièrement de la baie de goji. Il s'agit d'un petit fruit rouge d'origine tibétaine qui a la faculté d'être bourré de vitamines et qui protège des virus. Les baies de certains types de Sureau (Sambucus canadensis/Sambucus nigra) ont d'excellentes propriétés antivirales.
  • Le thé vert/noir : une tasse chaque jour est bon moyen de combattre les grippes, car cela améliore l'efficacité du système immunitaire en agissant sur la fonction et le nombre de lymphocytes T, en plus d'aider l'organisme à lutter contre la grippe.

Utilisez certaines plantes médicinales:

  • Consommez 2 tasses par jour d'une décoction d'astragale. (Laissez mijoter 15 bâtonnets dans 1 litre d'eau pendant environ 40 minutes, puis laissez reposer 35 minutes.) L'astragale est un excellent tonique immunitaire à utiliser en fond pour se construire un bon système immunitaire avant l'hiver.
  • Vous pouvez aussi consommer la codonopsis de la même façon.
  • En cas de début d'infection, consommez la mythique échinacée purpurea (3 tasses par jour en décoction). Attention à ne pas l'acheter en poudre, car son effet est presque inefficace.
  • Vous pouvez aussi prendre 4 gousses d'ail par jour. On dit que les constructeurs des pyramides en donnaient aux ouvriers pour les protéger des épidémies.

Attention : certaines plantes sont contre-indiquées pour les enfants, les femmes enceintes et les femmes qui allaitent. Consultez un naturopathe pour obtenir plus de renseignements.

Sources: Université de Montréal, Environnement Canada, GaiaPresse, Statistique Canada

Pour suivre Loïc Ternisien: Twitter | Facebook | Youtube | Site Web | Google + | Infolettre

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Quelques statistiques sur la santé des Canadiens Voyez les images