LES BLOGUES
06/02/2017 09:05 EST | Actualisé 06/02/2017 11:43 EST

La face de vos employés

Employeurs: quels types d'employés travaillent pour vous? Des gros caves; des imbéciles heureux; des Nobody sans talent que vous avez embauchés parce que vous n'aviez pas le choix? Évidemment que non. Ce ne serait pas à votre avantage et cela nuirait probablement à votre image de marque.

Employeurs : quels types d'employés travaillent pour vous? Des gros caves; des imbéciles heureux; des Nobody sans talent que vous avez embauchés parce que vous n'aviez pas le choix? Évidemment que non. Ce ne serait pas à votre avantage et cela nuirait probablement à votre image de marque.

Votre bonne image de marque incite les gens à faire la ligne pour déposer leur candidature. Votre image de marque, ancrée dans l'imaginaire collectif, explique en partie pourquoi les recruteurs se battent pour embaucher M. X ou Mme Y. Ils ont travaillé pour vous, un gros joueur, un gros nom, eh bien ça paraît bien sur le CV. C'est l'extension de votre image. Certains employés en recherche d'emploi profitent de la bonne presse et de la notoriété de l'image de marque de leur employeur actuel pour progresser dans leur carrière.

Employeur, votre image, c'est d'abord et avant tout votre marque employeur; votre carte d'accès sur le monde.

Êtes-vous un de ceux qui crient haut et fort que le client a toujours raison? Ah bon! Je suis client et je dois admettre qu'il m'arrive d'avoir tort ou bien de faire des mauvais choix.

Donc, adeptes du «client a toujours raison »... qu'en est-il de vos employés? Ont-ils toujours raison? Pas de client, pas de chiffre d'affaires. C'est vrai! Pas d'employé, donc pas de compagnie. Ça c'est encore plus vrai! Ce n'est qu'avec une compagnie que l'on peut se permettre de penser à un chiffre d'affaires, donc aux clients. Pas avant.

Nous devons tous faire affaire avec des clients stupides. Nous faisons des courbettes un certain temps pour les attirer. Mais un cave (client ou employé) qui chiale tout le temps est un cave qui chiale tout le temps, que ce soit avec vous ou une autre compagnie. C'est vraiment sur eux que vous voulez concentrer vos efforts? C'est vraiment ceux-ci que vous ne voulez pas perdre par peur d'une campagne de salissage?

Et vos employés, eux? Quelles courbettes leur avez-vous faites dernièrement pour ne pas les perdre? Ce sont quand même eux qui vous permettent d'avoir des clients. Ce sont quand même eux qui vous permettent de ne pas avoir peur de perdre un client stupide... Ce sont quand même eux qui vous aident à bâtir votre image de marque.

Si je vous dis Carey Price, vous pensez au Canadien. Si je vous mentionne Steve Jobs, vous pensez à Appel, Bill Gates à Microsoft, Richard Branson à Virgin, etc. Dans tous ces cas, l'homme est plus gros que le produit; il est aussi important que la marque. En plus du logo, nous sommes en mesure d'apposer une marque sur chacun de ses visages. Tiger, Nike!

On scande, à qui veut bien l'entendre, l'importance de la marque employeur, l'importance de la gérer, de la polir, de la javelliser, de la rendre plus blanche que blanche pour l'imaginaire collectif. Une mauvaise marque n'attire pas la sympathie, une mauvaise marque n'attire pas les personnalités publiques. Inversement, une mauvaise personnalité n'est pas attirante pour une bonne marque. Habituellement, nous cherchons une parfaite adéquation... un peu comme dans le merveilleux monde du travail.

Dans votre entreprise, qui est, ou qui sont vos employés de marque? Seulement vous? Un No Name provenant du bottin des artistes que vous utilisez pour vos pubs?

Employés membres du top 100 des employeurs de choix, où êtes-vous? Qui êtes-vous? Êtes-vous en mesure de faire votre marque ou bien est-ce que votre entreprise fait tout pour éviter que l'on ne vous remarque?

Employeurs : encouragez vos employés à faire et laisser leur marque. Votre image de marque n'en sera que bonifiée.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Les 10 métiers où l'on trouve le plus de psychopathes Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter