LES BLOGUES
21/05/2015 11:55 EDT | Actualisé 21/05/2016 05:12 EDT

Pourquoi nous voulons être les hôtes d'un débat des chefs

Les débats dans le cadre des élections fédérales ont besoin de rénovation, c'est l'évidence même. Ainsi, la semaine dernière, le HuffPost Canada, le HuffPost Québec et Twitter Canada, en collaboration avec Samara Canada, ont présenté une proposition invitant les chefs des grands partis nationaux à participer à un débat digne de l'ère des réseaux sociaux.

Les Canadiens sont des gens très occupés, à n'en point douter. Ils sont également très connectés et suivent de très près de l'information. Nous ne prenons pas rendez-vous avec notre téléviseur - les nouvelles viennent à nous des sources traditionnelles ainsi que de nos amis, où que nous soyons et en tout temps. De plus en plus, nous comptons sur nos applications mobiles et nos réseaux pour partager l'information.

Le HuffPost opère en français et en anglais dans cinq grandes villes canadiennes et fait partie de la grande famille du Huffington Post qui est désormais un des plus importants sites de nouvelles au monde grâce à ses nombreuses éditions internationales. L'édition canadienne a été la première de ces éditions internationales à voir le jour il y a déjà quatre ans, le HuffPost Québec ayant lui été lancé en février 2012. Quant à Twitter, c'est désormais une plateforme incontournable d'information, de débat et de conversation en temps réel. Ce service est LE deuxième écran essentiel. Samara Canada est un groupe de revendication non partisan qui lutte pour une démocratie canadienne plus forte grâce à des interventions sur la scène politique de plus en plus nombreuses.

Vous trouverez ci-dessous un extrait de la proposition que nous avons fait parvenir aux principaux partis politiques et qui correspond, j'en suis convaincu, à cette nouvelle réalité - et à cette nouvelle opportunité. Nous espérons sincèrement pouvoir être les hôtes d'un tel débat pour votre bénéfice.

Un débat présenté par le HuffPost Canada, le HuffPost Québec et Twitter permettra à votre parti de communiquer avec un auditoire aussi vaste que diversifié que la télévision et les journaux traditionnels ne parvient pas à toucher : des millions d'électeurs de moins de 45 ans n'ont pas d'habitude de consommation des principaux journaux ou télédiffuseurs, ce sont des Canadiens urbains qui n'ont pas de service de câblodistribution, des électeurs qui passent plus de temps à visionner des contenus vidéo en ligne, que ce soit sur un ordinateur portable, une tablette ou un appareil mobile, mais surtout pas à la télévision.

Nos partenaires et nous souhaitons établir un lien entre cet auditoire numérique et les chefs des grands partis pour un débat sur les questions qui comptent pour ces Canadiens, sur une plateforme où ces Canadiens vivent et échangent au quotidien. Saisiront-ils l'occasion?

Le HuffPost Canada et le HuffPost Québec ont également proposé la tenue d'un débat en anglais et d'un autre en français pendant la période électorale où seraient invités tous les chefs des partis présents à la Chambre des communes. De plus, une invitation à participer au débat en français a également été envoyée au Bloc québécois et à Forces et démocratie.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter