LES BLOGUES
28/03/2018 09:00 EDT | Actualisé 28/03/2018 09:00 EDT

Comment convaincre vos enfants de se débarrasser de leurs anciens jouets

Quand vous faites le tri et que vous tombez sur un jouet quasiment neuf, une alarme se déclenche dans leur cerveau même s’ils ne sont pas dans la pièce.

Ça y est, vous êtes prête. Vos cartons "à garder" ou "à jeter" sont prêts: les enfants ont tellement grandi ces derniers temps que vous vous sentez submergé(e) par toutes ces choses devenues inutiles. Après tout, c'est le grand ménage de printemps. Mais en tombant sur un jouet quasiment neuf, vous avez déclenché une alarme dans leur cerveau, même s'ils ne sont pas dans la pièce.

"Maman! Je m'en sers encore", entendez-vous hurler.

— "Ça fait au moins deux ans que tu n'y as pas touché", répondez-vous.

— "Oui, mais on sait jamais."

Ils serrent l'objet contre eux comme si leur vie en dépendait. Je pourrais en vouloir aux films d'avoir conféré aux jouets des "qualités humaines", mais ce phénomène est bien antérieur à Toy Story. Ils vont trépigner, remettre la chose dans leur chambre, l'installer sur leur lit et l'oublier aussitôt, jusqu'à votre prochaine tentative.

Entreposer toutes ces affaires inutilisées est très agaçant en raison de l'encombrement et du désordre qu'elles engendrent. Sans oublier que vous pourriez gagner pas mal d'argent en les revendant dans les circuits d'occasion: vide-greniers, brocantes, bouche-à-oreille, ou en ligne. Selon le Second Hand Economy Index, les Canadiens actifs sur le marché de l'occasion récupèrent en moyenne 1 134 $ par an.

Vendre n'est pas très compliqué, mais se séparer des affaires des enfants peut être terrible. Et il n'y a pas qu'eux: parfois, on refuse de céder des vêtements ou des jouets de bébé parce qu'on y est attachés. Pour mon mari, c'est sa collection de chemises préférées.

Essayez donc ces cinq astuces pour convaincre vos petits (et grands) enfants.

1) Installez une caisse "à donner" dans chaque chambre. Encouragez vos enfants à y déposer quelque chose chaque fois qu'ils reçoivent un nouveau jouet ou qu'un vêtement devient trop petit, une sorte d'étape intermédiaire avant de lui dire au revoir. Ils ont le droit de ressortir des choses s'ils le souhaitent (ce qui n'arrive jamais), mais cette possibilité peut faire toute la différence lorsqu'il s'agira de sortir la caisse.

2) Expliquez-leur ce que la famille pourrait gagner en vendant des objets quasiment neufs. Vous déciderez évidemment s'ils peuvent garder les sous, mais si les jouets et les vêtements leur ont été offerts, laissez-leur au moins un pourcentage. Vous pouvez aussi leur ouvrir un compte bancaire avec les sommes gagnées.

3) Renseignez-vous avec eux sur internet pour savoir ce que valent leurs trésors. Pour vous, 5 $ ne représentent pas grand-chose, mais pour vos enfants, c'est peut-être l'équivalent de l'argent de poche de la semaine.

Pendant que vous recherchez des prix de vente, regardez aussi combien coûtent les articles qu'ils désirent. Les enfants n'ont souvent pas l'idée de la différence de marge qui s'applique quand on achète neuf ou d'occasion. Vous pourriez vous aussi apprendre des choses.

Vous enclencherez ainsi l'habitude de vendre et d'acheter en ligne, enrichissant ainsi votre compte en banque de centaines d'euros de gains et d'économies au fil des mois.

4) Proposez à vos enfants de vendre les objets eux-mêmes. Ce peut être à des amis, lors d'un vide-grenier ou en ligne avec votre aide. Mais laissez-les fixer le prix, prendre les photos et rédiger les descriptifs. L'enjeu ici n'est pas de leur demander s'ils veulent vendre ou non un article, mais comment ils veulent gérer la transaction, qu'il s'agisse d'une vente ou un don.

5) Profitez de leur absence pour vous débarrasser des objets dont ils ne servent plus. En tant que parent, c'est votre droit le plus strict puisque vous avez probablement acheté la plupart des objets en question. Avec un peu de chance, les enfants ne se souviendront pas de ce jouet à peine utilisé ou de cette chemise adorée devenue trop petite. Mais si cela devait être le cas, dites-leur franchement que vous les avez donnés ou vendus afin de leur racheter un nouveau jouet ou des vêtements à leur taille. Ne soyez pas sur la défensive. C'est du bon sens et une bonne leçon de gestion de vos ressources.

Le grand ménage du printemps peut rapporter de l'argent à votre famille; vider les placards et remplir le compte en banque est une situation gagnant-gagnant pour tout le monde.

Ce blogue, publié à l'origine sur kathybuckworth.com et repris sur le HuffPost Canada et le HuffPost France, a été traduit par Julie Flanère pour Fast For Word.