LES BLOGUES
07/03/2013 11:00 EST | Actualisé 07/05/2013 05:12 EDT

Les dix commandements de Bill Gates

Bill Gates speaks at the XIX International Aids Conference, Monday, July 23, 2012, in Washington. (AP Photo/Carolyn Kaster)
AP
Bill Gates speaks at the XIX International Aids Conference, Monday, July 23, 2012, in Washington. (AP Photo/Carolyn Kaster)

Connaissez-vous le paradoxe de Bill Gates? Rassemblez 99 personnes dans une salle. Calculez leur revenu moyen. Faites ensuite entrer Bill Gates. Dès son arrivée, vous pouvez conclure que la personne moyenne dans cette salle est multimillionnaire. Faites-le ressortir, et le revenu moyen retombe à 40 000 $. La fortune de Bill Gates, évaluée à 57 milliards, pèse plus lourd que 1 425 000 salariés moyens aux États-Unis.

Bill Gates est la version baby-boomer de l'idéal américain du Self-Made Man. Dans l'imaginaire nord-américain, chacun peut devenir le prochain Bill Gates s'il travaille suffisamment fort. Évidemment le rêve ne tient pas la route, comme le démontre ce vidéo sur les inégalités de richesse aux États-Unis. 40 % de la population américaine ne possède rien et vit au jour le jour dans une pauvreté sans issue, et les inégalités se creusent sans cesse.

Mais la vie a réussi à Bill Gates, alors il est récemment allé partager ses leçons de vie dans une école américaine. Ces dix leçons ont commencé à circuler et se sont retrouvées sur mon fil Facebook. On y retrouve une vision du monde réductrice, paternaliste, culpabilisante et sans empathie, empreinte de l'idéologie du Darwinisme social, en plus d'être un véritable manifeste anti-jeunes.

Je reproduis ici le texte original qui circule sur Facebook, dont je n'ai pu vérifier l'origine, suivi de ma propre version des dix commandements de Bill Gates.

Bill Gates a récemment prononcé un discours dans une école secondaire à propos de dix choses que l'école n'apprend pas, mais qu'il faut néanmoins apprendre le plus rapidement possible! Vous pouvez ne pas l'aimer. Mais sachez que, lui, a certainement appliqué les règles qu'il préconise ! Il parle de bons sentiments et d'enseignements politiquement corrects qui ont créé des générations de jeunes totalement dépourvus du moindre sens des réalités de la vie.

Tout en expliquant comment ce «concept» les prédispose à l'échec dans le monde réel, il donne ici dix règles à suivre. A faire lire à certains ados «révoltés». Et à d'autres...

Règle 1 - La vie est injuste: habituez-vous!

Règle 2 - Le monde se fout de votre amour-propre. Le monde s'attendra à ce que vous accomplissiez quelque chose AVANT que vous ne vous félicitiez vous-même.

Règle 3 - Vous ne gagnerez pas 60 000 $ par an en sortant de l'école. Vous ne serez pas vice-président en commençant, avec GSM et voiture de fonction fournis, avant d'avoir mérité, gagné ces privilèges.

Règle 4 - Si vous croyez que votre professeur est dur avec vous, attendez d'avoir un patron.

Règle 5 - Travailler dans une friterie n'est pas s'abaisser. Vos grands-parents avaient un mot différent pour ça: ils l'appelaient une opportunité.

Règle 6 - Si vous gaffez, CE N'EST PAS LA FAUTE DE VOS PARENTS, arrêtez de chialer et apprenez de vos erreurs.

Règle 7 - Avant que vous naissiez, vos parents n'étaient pas aussi ennuyants qu'ils le sont maintenant! Ils sont devenus comme ça : en payant vos factures, en nettoyant vos vêtements, et en vous entendant répéter sans arrêt combien vous êtes bons et cools. Ainsi, avant de sauver les forêts tropicales des parasites de la génération de vos parents, commencez donc par faire le ménage dans votre propre chambre et tout ce qui s'y trouve.

Règle 8 - Votre école s'est peut-être débarrassée du système «gagnant-perdant», PAS LA VIE! Dans certaines écoles, on a aboli les notes de passage et on vous donne autant de chances que vous voulez pour obtenir la bonne réponse. Ceci n'existe pas dans la vraie vie !

Règle 9 - La vie n'est pas divisée en semestres. L'été n'est pas une période de congé.

Et très peu d'employeurs sont disposés à vous aider à VOUS ASSUMER, c'est votre responsabilité.

Règle 10 - La télévision n'est pas la «vraie vie». Dans la vraie vie, les gens quittent le café et vont travailler.

Si vous êtes d'accord, faites circuler, sinon, mettez-vous la tête dans le sable et prenez une grande respiration.

Bill Gates

Voici ma version, plus près du 99 % que du 1 % que représentent Bill Gates et ses acolytes.

Règle 1 - Nous vivons en société. Il faut s'entraider.

Règle 2 - Chaque être humain a droit au respect. Il n'est pas nécessaire d'avoir «accompli quelque chose» pour être considéré par ses pairs.

Règle 3 - Vous ne devriez pas être laissé sans emploi au sortir de l'école. Pour que vous puissiez vous développer, on doit vous donner une première chance.

Règle 4 - Les vrais leaders ne sont pas durs. Ils sont justes.

Règle 5 - Être PDG n'est pas une position de privilège, mais de responsabilité. Il n'y a aucune raison que la PDG de McDonald's gagne 1000 fois plus d'argent que ses employés qui font cuire des frites.

Règle 6 - Faire des erreurs fait partie du processus d'apprentissage. Répéter volontairement les mêmes erreurs est irresponsable. Les marchés financiers ça vous dit quelque chose?

Règle 7 - Vos parents ne sont pas différents de vous. Comme vous, ils sont à la recherche du bonheur pour eux-mêmes et leur famille.

Règle 8 - Certains veulent vous faire croire que la société est une jungle et qu'il est inévitable qu'une minorité gagne et que les autres échouent. C'est faux. La vie est un sport d'équipe et ceux qui jouent en équipe ont réussi à créer de véritables changements, qui profitent à tous.

Règle 9 - La vie n'est pas divisée en trimestre. Seule la bourse l'est. Le travail n'est pas tout. Nous ne sommes pas au service de l'économie, c'est elle qui doit nous servir.

Règle 10 - Bill Gates n'est pas la vraie vie. La probabilité de devenir milliardaire est d'une sur un milliard. Celle d'améliorer notre sort en se serrant les coudes est de 100%.

Le vrai paradoxe de Bill Gates est peut-être celui-là: qu'une proportion importante des personnes parmi les 99 présentes dans la pièce croient qu'en appliquant les commandements du fondateur de Microsoft, et en se battant entre eux, ils pourront un jour trôner au sommet de la montagne et posséder la richesse de 1,4 million de personnes, alors qu'en vérité ils se seront tous appauvris et n'auront contribué qu'à enrichir encore plus Bill Gates et le 1 %.

À VOIR AUSSI

Les plus riches (Forbes, 2013)