LES BLOGUES
24/04/2012 08:37 EDT | Actualisé 24/06/2012 05:12 EDT

22 avril: Nous reprenons nos droits!

Monsieur Harper, La protection des générations futures, ce N'EST PAS une question partisane. Ça n'appartient ni à la gauche ni à la droite. C'est un droit fondamental. C'est un impératif moral.

Getty Images

Note : ceci est la transcription de mon discours prononcé lors du grand rassemblement citoyen du 22 avril. Pour ceux qui étaient trop loin pour l'entendre en direct !

Monsieur Harper,

Nous sommes 300 000 personnes!

NOUS ENTENDEZ-VOUS?

Nous sommes 300 000 à donner notre voix à nos enfants.

Leur avenir, il ne passe pas dans un pipeline.

Il ne peut pas être enfermé dans un baril de pétrole.

Il ne s'échange pas à la Bourse.

Monsieur Harper,

L'avenir de nos enfants n'a pas de prix.

On ne leur volera pas pour soutenir notre croissance économique.

Pour continuer à gaspiller.

Pour servir les intérêts et l'enrichissement des plus riches d'entre nous.

L'environnement sain, ce n'est pas un luxe.

C'est un droit POUR TOUS.

Monsieur Harper,

La protection des générations futures, ce N'EST PAS une question partisane.

Ça n'appartient ni à la gauche ni à la droite.

C'est un droit fondamental.

C'est un impératif moral.

Monsieur Harper.

Nous sommes 300 000 personnes!

Voici ce que nous vous demandons...

Cessez de subventionner les compagnies pétrolières et gazières avec l'argent de nos impôts.

On ne veut pas de vos avions de guerre, vos F-35. Abandonnez leur achat.

Investissez cet argent dans une économie verte. Ce sont nos emplois de demain.

Intensifiez la lutte aux changements climatiques.

Cessez de museler les scientifiques.

Cessez d'appauvrir nos institutions démocratiques, de démanteler nos outils de protection de l'environnement, d'intimider les groupes écologistes, les communautés autochtones et les groupes de défense des droits de la personne.

Monsieur Harper.

Nous sommes 300 000 personnes à être sortis dans la rue.

Aujourd'hui, nous reprenons nos droits.

Et nous ne rentrerons plus!