LES BLOGUES
22/03/2018 09:00 EDT | Actualisé 22/03/2018 09:00 EDT

Dix façons judicieuses de dépenser votre remboursement d’impôt

Quel que soit votre choix, vous devriez toujours tirer profit au maximum de votre remboursement d’impôt.

Getty Images

Vous avez bien des raisons de célébrer – la période d'impôt est enfin terminée, le temps se réchauffe et vous recevrez sous peu votre remboursement d'impôt! Dans la plupart des cas, deux semaines après la présentation de votre déclaration, votre remboursement est déposé dans votre boîte aux lettres ou dans votre compte bancaire. Vous pourriez devoir attendre jusqu'à huit semaines si vous avez envoyé vos documents par la poste.

Vous serez peut-être tenté de tout dépenser pour vous faire plaisir, mais de toute évidence, il existe de meilleures façons de mettre à profit votre remboursement d'impôt. En général, les Canadiens dépensent de façon très responsable cet argent supplémentaire. Près de 36 % prévoient utiliser leur remboursement pour payer une partie d'une dette ou s'en acquitter, tandis que 32 % ont l'intention de l'utiliser pour se constituer un fonds d'urgence, et 16 % disent qu'ils en dépenseront une partie et investiront le reste.

Quel que soit votre choix, vous devriez toujours tirer profit au maximum de votre remboursement d'impôt. J'ai dressé la liste des dix meilleures façons de le dépenser.

Acquérir une nouvelle compétence

Tout le monde connaît l'expression « on apprend à tout âge » et peut décider de la mettre en pratique. Que ce soit une formation de quelques heures ou un cours s'étalant sur un trimestre, l'apprentissage contribue au perfectionnement personnel et peut se traduire par de multiples possibilités intéressantes. Pourquoi ne pas utiliser votre remboursement d'impôt pour apprendre quelque chose de nouveau cette année? Les options sont infinies. Au-delà des cours brefs en salle de classe que l'on connaît tous, il existe un éventail époustouflant de cours en ligne que vous pouvez suivre et qui vous permettront de vous renseigner sur à peu près n'importe quel sujet.

Rembourser les dettes assorties d'un taux d'intérêt élevé

Si vous traînez des dettes, il est plus que probable que vous payez aussi des intérêts. Utiliser votre remboursement pour payer une dette ou un prêt (ou vous en libérer) est beaucoup plus sensé que de le déposer dans un compte ou le dépenser en futilités. Vous pourriez vous servir de votre remboursement d'impôt pour réduire ou éliminer votre solde de carte de crédit, votre prêt étudiant ou votre prêt-auto.

Vous pourriez vous servir de votre remboursement d'impôt pour réduire ou éliminer votre solde de carte de crédit, votre prêt étudiant ou votre prêt-auto.

Investir

Vous pourriez faire travailler votre argent en investissant votre remboursement d'impôt. De nombreuses possibilités s'offrent à vous : Régime enregistré d'épargne-retraite (REER), Régime enregistré d'épargne-études (REEE), Compte d'épargne libre d'impôt (CELI), marché des actions, etc. Ce sont là d'excellents outils de planification financière.

Prendre des vacances

À première vue, on pourrait mettre en doute le caractère « judicieux » de cette dépense; néanmoins, les études montrent qu'en voyageant, on investit en soi. Les voyages réduisent les niveaux de stress, stimulent le système immunitaire, sont bénéfiques pour le cerveau, gardent en bonne santé et pourraient même améliorer votre espérance de vie.

Créer un fonds d'urgence ou contribuer à un tel fonds

Bon nombre de Canadiens n'ont pas suffisamment d'économies dans lesquelles ils peuvent puiser en cas de besoins financiers imprévus. Sans fonds d'urgence, vous êtes vulnérable en cas de perte d'emploi, d'urgence médicale, de réparations majeures ou d'autres mauvaises surprises. Utilisez votre remboursement d'impôt pour vous constituer un fonds d'urgence : vous aurez ainsi l'esprit en paix en cas de difficultés.

Sans fonds d'urgence, vous êtes vulnérable en cas de perte d'emploi, d'urgence médicale, de réparations majeures ou d'autres mauvaises surprises.

Améliorer son chez-soi

Les rénovations mises à part, il existe de nombreuses façons d'améliorer votre maison qui, au bout du compte, seront rentables. Remplacer une fenêtre ou une porte qui n'est pas étanche, isoler mieux ou acheter des électroménagers écoénergétiques pourrait faire baisser vos factures. L'achat de nouveaux appareils d'éclairage peut aussi s'avérer un bon investissement tout en rehaussant l'attrait de votre propriété si vous décidiez de la vendre.

Faire un don à un organisme de bienfaisance

Si vous deviez jusqu'ici respecter un budget très serré, vous n'aviez pas la possibilité de faire des dons, mais votre remboursement d'impôt pourrait être l'occasion de donner. Chaque don peut avoir d'énormes retombées sociales et, même si les effets ne sont pas flagrants ou immédiats, donner à des œuvres de charité peut bénéficier à l'ensemble de la société – en plus d'être admis en déduction d'impôt dans votre prochaine déclaration.

Lancer une entreprise

Il n'est pas nécessaire de disposer de millions de dollars pour lancer une entreprise, et rien ne vous oblige à laisser votre emploi pour le faire. De nombreuses entreprises rentables ont commencé avec un maigre budget, une passion débordante et le désir de commercialiser une idée. Utilisez votre remboursement d'impôt pour acheter du stock, créer un site Web, suivre un cours de commerce ou payer pour annoncer les services que vous offrez. Il n'est jamais trop tard pour transformer un passe-temps en gagne-pain!

Se payer un bien essentiel

Si vous repoussez constamment une grosse dépense parce que votre budget est trop serré, y consacrer votre remboursement d'impôt est une bonne façon d'absorber les coûts. Utilisez cet argent supplémentaire pour faire réparer la voiture, obtenir un traitement dentaire, faire un achat important; bref, faire une dépense dont vous craignez la facture. Si c'est essentiel à votre vie, le moment est bien choisi puisque vous pouvez vous le permettre.

Se payer un bien désiré

Cet argent, vous l'avez gagné, oui ou non? Vous avez économisé toute l'année, mois après mois, vous avez respecté votre budget et vous avez détourné le regard devant tous les soldes extraordinaires – gâtez-vous un peu, profitez-en. Ne vous sentez pas coupable de faire un peu de « magasinothérapie », mais ne vous laissez pas emporter non plus. Un petit remboursement n'est pas une excuse pour faire des achats extravagants.

Galerie photoLes billets de blogue les plus lus sur le HuffPost Voyez les images