LES BLOGUES
06/12/2013 04:43 EST | Actualisé 05/02/2014 05:12 EST

Situation délicate: Votre guide cadeaux pour le bureau

Ho ho ho, c'est la saison des cadeaux ! Un pour lui, un autre pour elle et au boulot ... ?

La période des fêtes est l'occasion de remercier ceux et celles qui vous rendent la vie facile et agréable au boulot.

Voici les réponses aux questions les plus fréquemment posées, par les lecteurs du Huff Post.

1. À qui dois-je donner ?

Participez à toutes les activités du temps des fêtes organisées au travail, incluant la traditionnelle « pige de noms ». Ce n'est pas une option.

Il est toujours de mise d'acheter pour vos subordonnés. L'appréciation et la reconnaissance feront un bon bout de chemin dans la satisfaction de vos employés. Assurez-vous de donner le même cadeau à chaque membre de votre équipe. Même si vous l'offrez un à un, en privé, derrière la porte fermée, les ragots circuleront.

Si vous souhaitez offrir à un pair, faites-le en privé à l'extérieur du bureau. Rencontrez-vous pour le petit déjeuner, le lunch ou pour prendre un verre après le travail.

Acheter pour sa patronne n'est généralement pas approprié. La raison est simple : votre geste pourrait être perçu comme une quête de faveurs. La couleur du nez de Rudolph est rouge, et non pas marron. Gardez votre couleur de nez intacte... En fin de compte, votre cadeau à patronne est de faire du bon travail au quotidien et de combler les attentes de votre poste. La seule exception est quand toute l'équipe se met ensemble pour offrir un cadeau de groupe.

Situation délicate : Un collègue vous donne un cadeau et que vous n'avez pas un pour lui.

Solution : Vous n'avez pas l'obligation de rendre la pareille. Reconnaissez le geste, remerciez, et offrez vos souhaits de la saison. Si vous souhaitez réciproquer, comprenez que vous pourriez mettre en marche une tradition annuelle. Si vous n'avez pas l'intention de donner à cette personne, à chaque année, n'inventez pas d'histoire en disant que vous avez oublié son cadeau.

" C'est vraiment gentil. Merci de penser à moi. Je l'apprécie. "

2 . Combien dois-je dépenser?

Ne dépensez pas plus, ni moins, que prévu. Le prix habituel est celui d'un cadeau d'hôtesse, soit d'environ 20 $.

Vous êtes dans le doute? Informez-vous. Demandez à l'organisatrice, le service des ressources humaines ou un employé sénior. Grincheux et Richie Rich sont des personnages fictifs et leurs comportements n'ont pas leur place dans un environnement de bureau civil. Votre patronne sait combien vous gagnez. Par la valeur de vos dons, elle déduira que vous n'êtes pas très bon dans la gestion de l'argent, ou qu'elle vous paye trop cher. Vos collègues ont aussi une assez bonne idée de votre salaire, surtout si vous êtes fonctionnaire.

Situation délicate : Un collègue vous offre un cadeau qui est beaucoup trop dispendieux.

Solution : Tout comme lorsque vous recevez un cadeau trop généreux d'un client, vous devez le refuser.

« Bien que je t'apprécie aussi comme collègue, je ne peux vraiment pas accepter ce cadeau. C'est beaucoup trop généreux pour notre relation professionnelle. »

3 . Que puis-je offrir ?

Écoutez attentivement vos coéquipiers lors des jasettes pendant les pauses. Soyez attentif à leurs gouts, loisirs, et objets de collection.

Les cadeaux de bureau les plus populaires sont : une clé USB, des accessoires pour un iPad ou une liseuse, ainsi qu'une carte-cadeau pour un œuvre de bienfaisance au choix du récipiendaire.

Les cadeaux traditionnels sont des accessoires pour le bureau, les voyages ou une carte-cadeau pour le café ou la librairie préférée de votre collègue.

N'achetez jamais d'objets parfumés ou personnels. En fait, évitez tout ce qui sera porté. Ces cadeaux pourraient vous mettre dans une situation délicate. Restez aussi à l'écart de l'alcool. Certains employeurs l'interdisent. Optez plutôt pour des gâteries sucrées ou salées.

(Le billet se poursuit sous la galerie)

Idées de cadeaux à moins de 30 $

Situation délicate : Mon client m'a donné un cadeau que je n'aime pas, puis-je le « passer au suivant » à un collègue.

Solution : Non. Absolument pas. Même le cadeau d'un client distant qui habite au Nunavut. Avec les tendances actuelles de recyclage et nos préoccupations pour la surconsommation, il serait plus sage de « passer au suivant » dans un autre réseau comme dans votre cercle social ou familial. Vous n'êtes pas sûr? Ne le faites pas. Gardez le cadeau.

Peu importe le cadeau que vous recevrez, reconnaissez chaque présent avec un sincère merci. Lorsque vous recevez un cadeau par la poste, la note écrite à la main est toujours de mise et a un impact durable. Si vous communiquez régulièrement par courriel, un merci virtuel est correct. Le texto est déconseillé puisqu'il sera vite oublié.

Peu importe le cadeau que vous recevrez, reconnaissez chaque présent avec un sincère merci. Lorsque vous recevez un cadeau par la poste, la note écrite à la main est toujours de mise et a un impact durable. Si vous communiquez régulièrement par courriel, un merci virtuel est correct. Le texto est déconseillé puisqu'il sera vite oublié.

Vous vivez une situation délicate au boulot ou ailleurs ? Ce blogue est à votre service. Écrivez à Julie et elle répondra promptement. Votre situation pourrait éclairer d'autres lecteurs. Vous aimeriez d'autres solutions ? Aimez sa page Facebook, visitez son site web, suivez-la sur Twitter ou lisez Etiquette: Confidence & Credibility. Vous préparez une conférence ? Julie offre des activités sur l'étiquette professionnelle et sociale.