LES BLOGUES
06/06/2013 11:35 EDT | Actualisé 06/08/2013 05:12 EDT

Armand Vaillancourt et la force ouvrière

Wikimedia

Cette semaine je suis allé rencontrer le sculpteur Armand Vaillancourt. J'admire et je respecte énormément Armand. Pour ceux qui le connaissent ou qui l'ont déjà rencontré, vous savez pourquoi; c'est une personne extrêmement généreuse et dévouée, particulièrement auprès de la jeune génération. C'est toujours un plaisir de discuter avec lui, il a toujours un million d'anecdotes à raconter. C'est également quelqu'un de très proche des gens de son peuple. Il se définit lui-même comme «un travailleur culturel» et «le liquide dont il a besoin pour vivre, c'est de faire des œuvres qui rejoignent le public».

Ces jours-ci, Armand a un projet très intéressant entre les mains. Il doit réaliser une œuvre colossale à Longueuil pour rendre hommage «à la force ouvrière et au syndicaliste Michel Chartrand», qui selon Armand «symbolise cette qualité et cette intégrité». En somme, c'est un géant qui rend hommage à son peuple par l'entremise d'un autre géant. C'est aussi un homme ordinaire qui rend hommage à tous les hommes et à toutes les femmes ordinaires qui composent le Québec. Lorsque j'ai demandé à Armand, qu'est-ce que cette force ouvrière, il m'a répondu à la manière d'un poète: «La force ouvrière, ce sont les gens qui collaborent à la réussite d'un peuple, d'un pays en devenir. C'est nous tous».

Donc ce monument sera érigé dans le Parc Michel-Chartrand situé dans l'arrondissement du Vieux-Longueuil. Armand voulait que ce soit construit dans un endroit paisible, loin des voitures, pour, comme il le dit lui-même «que le fait de se promener à cet endroit soit un moment apaisant, propice à la réflexion». Le sociologue et critique de l'art Guy Sioui Durand parle de la future œuvre en ces termes: «Rappelons encore l'audace de sa créativité. L'expérimentation de l'acier a toujours fait partie de sa vision avant-gardiste. Voilà encore une proposition sculpturale hors des conventions traditionnelles, qui fera jaser, et qui s'inscrit dans la maturité du parcours de l'artiste».

« De l'avis d'historiens et de spécialistes des arts, Armand Vaillancourt est l'un des plus importants artistes de la 2e moitié du 20e siècle et pas seulement au Québec et au Canada » - La Presse, sept. 2000

La sculpture sera composée d'une base de béton de 64 pieds par 52 pieds ainsi que de 20 plaques d'acier pesant 24 tonnes chacune, le tout retenu par une centaine de boulons ainsi qu'une quarantaine d'ancrages. En fait, Armand Vaillancourt sollicite l'aide du public pour pouvoir réaliser cette œuvre. Il y a le matériel mais il y a aussi les ouvriers à payer. Quand on se rappelle que pour la fameuse «Vaillancourt Fountain» (baptisée Québec Libre! par Armand lors de l'inauguration en 1971) située à l'Embarcadero Plaza à San Francisco, Armand dirigeait 60 ouvriers. Le résultat fut spectaculaire; elle est considérée comme la fontaine la plus imposante d'Amérique du Nord et comme l'une des plus publicisées.

Jusqu'à maintenant, plusieurs investisseurs privés ont fait des dons, soit en argent, soit en matériel, mais il manque 850 000$ pour sa réalisation. Ainsi donc, n'importe qui peut contribuer, que ce soit une entreprise, une association, un syndicat ou même un simple citoyen. Pour ceux que ça intéresse ou qui voudraient avoir plus d'informations et voir la maquette de l'oeuvre, vous pouvez consulter le site laforceouvriere.ca

Il ne faut pas oublier qu'Armand sollicite le public à venir assister à la construction du monument. Et pour ceux qui n'ont jamais vu Armand Vaillancourt au travail, c'est une expérience inoubliable.

«La force du peuple, mes œuvres en sont imprégnées» - Armand Vaillancourt

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Des images d'Armand Vaillancourt et de ses oeuvres