LES BLOGUES
23/04/2019 11:17 EDT | Actualisé 23/04/2019 11:49 EDT

En route vers un avenir énergétique propre

À compter du 1er mai, notre gouvernement offrira un incitatif à l’achat pouvant atteindre 5000$ pour les véhicules admissibles à tout Canadien souhaitant passer à un véhicule plus écologique.

Tetra Images via Getty Images
Nous savons qu’un climat nordique où les Canadiens parcourent de grandes distances pour le travail et les loisirs comporte des défis. Ces obstacles peuvent néanmoins être surmontés.

Chaque fois que je passe devant une station-service en conduisant mon véhicule électrique, une Nissan 2015 d'occasion que j'ai acheté l'été dernier, je ne peux m'empêcher de sourire.

Je m'intéresse aux véhicules à zéro émission depuis des années, depuis que mon mari a commencé à conduire son premier véhicule hybride essence-électricité en 2005. Cette vieille Ford Escape constituait une amélioration, mais nous recherchions encore plus d'efficacité. Aujourd'hui, une décennie d'innovation plus tard nous place à la porte d'une réalité des transports sans émission.

Près du quart des émissions du Canada proviennent du secteur des transports. Cependant, grâce aux innovations du secteur de l'automobile, nous savons qu'il pourrait en être autrement.

Que vos préoccupations aient trait à la qualité de l'air que nous respirons ou aux répercussions du réchauffement climatique sur la planète, nous devons régler la question des émissions de véhicules.

Le budget de 2019, déposé récemment par le ministre des Finances Bill Morneau, prévoit des mesures visant à donner une impulsion à cette transformation dans le secteur automobile en rendant les véhicules à zéro émission, ou VZE, comme nous les appelons parfois, plus abordables et plus accessibles pour tous les Canadiens. On pourrait voir ça comme un tremplin vers l'écologisation du secteur des transports.

À compter du 1er mai, notre gouvernement offrira un incitatif à l'achat pouvant atteindre 5000$ pour les véhicules admissibles à tout Canadien souhaitant passer à un véhicule plus écologique.

Notre gouvernement propose aussi d'investir 130 millions de dollars pour installer les chargeurs de véhicules électriques nécessaires où les Canadiens vivent, travaillent et jouent, par exemple, dans les copropriétés, les lieux de travail ou les stationnements de leurs magasins de détail préférés.

L'une des mesures budgétaires les plus importantes consiste peut-être à faire en sorte que tous les VZE utilisés à des fins commerciales soient admissibles à une déduction fiscale complète dès la première année d'achat.

Et nous encourageons les investissements dans l'industrie automobile du Canada pour qu'elle devienne un chef de file mondial dans le domaine de la construction de véhicules à zéro émission. Nous voulons que 10% des nouveaux véhicules vendus soient des VZE d'ici 2025, 30% d'ici 2030 et 100% d'ici 2040.

Nous travaillons déjà à rendre écologiques les activités du gouvernement fédéral. J'ai été la championne du Centre pour un gouvernement vert, qui se trouve au Secrétariat du Conseil du Trésor, et j'ai contribué à en élaborer le cadre. Le Centre supervise la transition de milliers de véhicules du gouvernement fédéral à des VZE.

Dans ma province de résidence, la recherche sur l'opinion publique porte à croire que trois Britanno-Colombiens sur quatre appuient la transition vers les VZE, mais je suppose qu'ils considèrent que les prix d'achat et l'accès aux bornes de recharge constituent encore des obstacles.

Nous savons qu'un climat nordique où les Canadiens parcourent de grandes distances pour le travail et les loisirs comporte des défis. Ces obstacles peuvent néanmoins être surmontés.

En Norvège, un autre pays nordique, un véhicule neuf sur trois vendu l'année dernière était un véhicule électrique. En comparaison des options qui s'offraient à nous en 2005, l'efficacité de mon auto de 2015 était prodigieuse.

À mesure que les progrès technologiques continuent d'être influencés par la demande des consommateurs, nous pouvons nous attendre à une meilleure efficacité, à une baisse des coûts et à un plus grand nombre d'options en ce qui concerne les VZE.

En faisant des investissements sérieux et stratégiques pour un avenir à faibles émissions de carbone, nous nous assurons que les Canadiens respirent un air plus pur, diminuent leur empreinte carbone et gardent plus d'argent dans leurs poches!

À LIRE AUSSI:

» Immobilier, comment s'y prendre pour réduire ses impôts?

» Entraîner bébé à dormir: aller au-delà de la désinformation médicale

» Jour de la Terre: la jeunesse nous rappelle à l'ordre

La section des blogues propose des textes personnels qui reflètent l'opinion de leurs auteurs et pas nécessairement celle du HuffPost Québec.

Plus d'actualités sur les voitures électriques: