LES BLOGUES
26/03/2019 14:30 EDT | Actualisé 26/03/2019 14:52 EDT

5 conseils pour bien négocier une augmentation salariale

La négociation du salaire peut être synonyme d’angoisse pour plusieurs, mais afin d'obtenir une rémunération juste et équitable, il est important d’être bien préparé pour maximiser les chances d’obtenir une réponse positive.

Halfpoint Images via Getty Images
Lors du processus d’embauche, l’importance de négocier le salaire peut parfois être oubliée dans l’enthousiasme lié au début d’un nouvel emploi ou par peur de mal paraître. Pourtant, le salaire sera une composante essentielle de ce nouvel emploi.

Une récente enquête auprès des travailleurs a démontré que 60% des Québécois changeraient d'emploi pour une hausse salariale. Il n'est donc pas surprenant de constater dans cette même étude que 85% des travailleurs ne sont pas satisfaits de leur salaire actuel.

Dans le contexte où le taux de chômage est à son plus bas au Québec et au Canada, les travailleurs et les chercheurs d'emploi sont dans une position favorable pour améliorer leur condition salariale.

La négociation du salaire peut parfois être un sujet délicat et synonyme d'angoisse pour plusieurs. Cependant, afin d'obtenir une rémunération juste et équitable, il est important d'être bien préparé pour maximiser les chances d'obtenir une réponse positive de l'employeur.

C'est pour cette raison que nous proposons plusieurs trucs et astuces afin de guider les travailleurs et les chercheurs d'emploi.

La négociation du salaire lors d'un nouvel emploi

Lors du processus d'embauche, l'importance de négocier le salaire peut parfois être oubliée dans l'enthousiasme lié au début d'un nouvel emploi ou par peur de mal paraître. Pourtant, le salaire sera une composante essentielle de ce nouvel emploi.

Voici cinq conseils pour bien négocier son salaire et partir du bon pied:

1. Connaissez votre valeur: faites vos recherches. Utilisez des outils sur le web pour trouver le salaire moyen du poste pour lequel vous postulez. Il est aussi important de prendre en considération le niveau hiérarchique et le lieu géographique lors de la recherche.

2. Formulez des réponses supportées par des données: cela démontre que vous ne vous sous-estimez pas et que vous ne visez pas une valeur supérieure à celle du marché.

3. Visez haut: une fois que vous connaissez l'échelle salariale moyenne de votre poste, songez à combler vos attentes. En visant plus haut, vous vous assurez d'atteindre votre cible. Par exemple, si vous ciblez 45 000$, ne dites pas que vous cherchez un salaire entre 40 000$ et 50 000$. Dites plutôt entre 45 000$ et 50 000$.

4. Soyez confiant: si vous l'êtes, cela montrera que vous connaissez votre valeur et, même si vous êtes ouvert à la négociation, vous n'accepterez pas moins que ce que vous savez que vous méritez.

5. Expliquez votre raisonnement: pourquoi donnez-vous ce chiffre? Le fait de mettre en évidence votre expérience ou votre niveau de scolarité peut ajouter une justification supplémentaire à votre salaire, surtout si vous visez le niveau supérieur à la moyenne locale.

La négociation salariale dans votre emploi actuel

La façon de négocier une augmentation salariale dans un emploi que vous occupez déjà diffère de celle décrite précédemment. Souvent, vous connaissez la personne avec laquelle vous négociez et il n'y a plus cette inquiétude d'avoir l'air d'être là seulement pour l'argent.

1. Connaissez la valeur de votre travail sur le marché: une recherche sur la valeur actuelle pour un niveau d'expérience similaire dans une entreprise comparable peut vous aider à bien négocier vos attentes salariales.

2. Cherchez et colligez vos initiatives au travail qui ont aidé votre employeur.

3. Recherchez les offres sur des sites d'emploi afin de comparer la description de poste et l'échelle salariale proposée.

4. Notez tous vos succès dans la dernière année afin d'apporter des preuves solides à votre employeur sur votre valeur réelle au sein de l'entreprise.

5. Demandez une augmentation salariale au bon moment. La situation financière de l'entreprise, la charge de travail de votre gestionnaire, la meilleure période de l'année pour demander une augmentation selon votre emploi, après la réalisation d'un projet important, etc. Assurez-vous de bien identifier ces différents facteurs qui peuvent avoir un impact sur la décision de votre employeur.

Ces différents conseils peuvent favoriser une réponse positive à votre demande d'augmentation salariale. Bien évidemment, une bonne connaissance du marché est la première étape afin de bien entamer cette démarche. N'hésitez pas à vous outiller le mieux possible.

Enfin, comme le salaire reste un critère de satisfaction important auprès des travailleurs, il est également important pour les employeurs de se tenir informé des tendances du marché afin d'avoir une bonne rétention des employés.

Bonne négociation!

À LIRE AUSSI:

» Dénombrement: personne n'est à l'abri, l'itinérance peut frapper à tous les âges

» L'indépendantisme muet

» Les opioïdes tuent des milliers de Canadiens: une crise d'échelle nationale

La section des blogues propose des textes personnels qui reflètent l'opinion de leurs auteurs et pas nécessairement celle du HuffPost Québec.