LES BLOGUES
14/06/2015 08:45 EDT | Actualisé 14/06/2016 05:12 EDT

Les multiples visages de Lise Thibault

Lise Thibault est une criminelle, mais aussi un rejeton de son environnement. Quand tout le monde doit être beau, riche, maigre, rempli de succès et qu'on normalise les iniquités sociales, les distances aberrantes entre les individus, il ne faut pas s'étonner de voir les gens prendre des raccourcis pour caresser ce que tous convoitent.

L'ancien visage de la royauté britannique en sol québécois, Mme Lise Thibault, a bien su soulever la grogne populaire à la suite de ses agissements frauduleux, avoisinant la somme de 700 000 $, commis du haut de sa position de pouvoir. Le 22 mai dernier, prenaient fin les audiences du procès de cette femme arborant le visage d'une grand-mère en larmes. Procès dont les procédures avaient été amorcées il y a près de six ans.

Celle qui avait fini par admettre sa culpabilité, après une longue négation bornée assumée par un visage déterminé, devra faire face à sa sentence le 30 septembre prochain. La couronne réclame 4 ans de réclusion et 430 000 $ de remboursement, la défense, s'appuyant sur le présumé visage de Robin des Bois de sa cliente, demande une peine de 12 mois en société et un remboursement entre 92 000 $ et 372 000 $. Le juge Saint-Cyr tranchera quelque part entre les deux extrêmes.

Un visage connu

Lise Thibault est certainement une voleuse, comme le sont d'autres représentants et gestionnaires oeuvrant au sein de l'État. Mais elle est d'abord une actrice économique rationnelle qui travaille à maximiser son intérêt propre. Ce modèle, qui est parfaitement accepté socialement, sert d'ailleurs de base à notre système économique actuel.

Lise Thibault est une criminelle, mais aussi un rejeton de son environnement. Quand tout le monde doit être beau, riche, maigre, rempli de succès et qu'on normalise les iniquités sociales, les distances aberrantes entre les individus, il ne faut pas s'étonner de voir les gens prendre des raccourcis pour caresser ce que tous convoitent.

Le visage des autres

La poursuite de l'intérêt égoïste est un couteau à double tranchant. Elle est indispensable pour défendre son intégrité et réclamer le respect de sa personne au-devant des autres. Par contre, cette dernière pousse aussi à violer l'intégrité des autres au profit de sa personne. La poursuite de l'intérêt personnel, sans la prise en compte de l'intérêt général, de l'intérêt de ses pairs, est un outil qui cause autant de bien que de mal.

Il est impératif, ici, de comprendre que sans l'apport des autres, point de salut pour l'âme solitaire, point de prospérité, point de protection. Ainsi les autres sont une ressource qui doit être utilisée avec équité et respect. Comme la demande a besoin de l'offre pour s'équilibrer, l'intérêt égoïste dépend de l'intérêt général pour devenir juste. Ce qui est loin de faire consensus.

Son vrai visage

Même si plusieurs d'entre nous ont balancé des cailloux avec grand plaisir dans la direction de Mme Thibault, nous avons aussi l'habitude d'adopter ce genre de comportement. Bien sûr, il s'inscrit très souvent dans un registre moins théâtral, moins méprisant et moins lourd criminellement. Parfois, nous profitons de l'assurance chômage pour aller nous faire griller dans le Sud, nous utilisons des fiscalistes pour réduire le partage de nos gains, nous réclamons des salaires et des avantages déraisonnables à l'État, nous travaillons au noir, nous exploitons les faibles et les mal-aimés et quand c'est gratuit, nous prenons tous ce que nous pouvons emporter. Tout avoir sans rien sacrifier, voilà l'apogée de l'intérêt égoïste.

Est-ce que Mme Thibault mérite l'absolution pour autant? Aucunement! Il me semblerait même juste qu'elle expérimente, pour une courte période, la vie en prison. Cependant, nous devons considérer avec plus de sérieux notre façon d'agir, de vénérer des Dieux mesquins, de construire nos structures et d'aborder nos problèmes communs. Puisque, si nous ouvrons les yeux, le vrai visage de Lise Thibault c'est le mien, le leur, le vôtre et le sien.

Article précédemment publié sur l'Anticønførmiste

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST