LES BLOGUES
27/09/2015 09:05 EDT | Actualisé 27/09/2016 05:12 EDT

Le voile des Québécois et des Canadiens

Lorsqu'on s'y penche rapidement, ce débat semble complètement futile. En quoi le fait d'obliger quelques femmes par années à soutirer leur niqab pour célébrer leurs nouvelles nationalités améliorerait concrètement nos conditions de vie? La réponse est simple : très certainement à rien!

Depuis quelques jours, la campagne électorale fédérale nous ramène en terrain connu. Pendant que le Canada peine à se relever du mauvais plan de match économique des conservateurs que l'Europe subit sa pire crise d'immigration depuis la Seconde Guerre mondiale, l'enjeu principal est le port du niqab dans les cérémonies de citoyenneté. D'un côté, les néo-démocrates et les Libéraux scandent à la liberté et, de l'autre, les conservateurs et les bloquistes s'époumonent à défendre les valeurs québécoises/canadiennes.

Lorsqu'on s'y penche rapidement, ce débat semble complètement futile. En quoi le fait d'obliger quelques femmes par années à soutirer leur niqab pour célébrer leurs nouvelles nationalités améliorerait concrètement nos conditions de vie? La réponse est simple : très certainement à rien! Le problème est que l'essentiel de ce débat n'est pas facilement visible. Il est même bien voilé.

Libertés et devoirs

En y réfléchissant, la motivation fondamentale de la requête d'interdire le Niqab durant ce genre de cérémonie n'est pas une attaque à la liberté d'autrui. C'est plutôt une demande faite dans le but que ces personnes respectent leurs devoirs envers une communauté qui les accueille. Ce devoir, c'est celui de placer ses propres intérêts de côté pendant un bref instant afin de se plier à un but collectif, à une visée plus large que le projet absurde de devenir riche (que plusieurs partagent, modèle économique oblige).

Vous savez quoi? Je suis parfaitement en accord avec ce genre de demande. Je les trouve pleinement légitimes. Pourquoi ces gens là ne feraient-ils pas leurs parts pour consolider le noyau social qui est utile à tout le monde? Ils veulent profiter du système, qu'ils commencent par y contribuer.

Le républicanisme

Cette façon de voir les choses provient d'une optique républicaine du monde (aucun lien avec le parti républicain américain qui travaille au contraire à souiller cette idéologie). Le républicanisme repose sur un principe simple : les membres de la société doivent y participer et savoir mettre de côté leurs petites personnes à l'occasion. Tout ça puisque c'est la société qui permet d'obtenir des libertés. Elle doit donc être en bonne santé pour que nos libertés le soient aussi.

Le libéralisme

Malheureusement, nous vivons dans une société qui se retrouve sous le dictat du libéralisme. La société n'est rien ici, tout ce qui compte c'est l'individu. L'individu est roi, tout lui est du et il ne doit à rien à personne. C'est un monarque qui tire son pouvoir divin des textes de loi. C'est pourquoi le projet M. Harper, qui visait à poser l'interdiction du port du niqab durant les cérémonies par décret ministériel, a été déclaré inconstitutionnel. C'est pourquoi la Charte des valeurs québécoises l'aurait aussi été. La Charte des droits et libertés qui a été enchâssée dans la Constitution canadienne lors de son rapatriement, par Trudeau père en 1982, a été rédigée dans le but de prioriser les personnes par rapport à l'ensemble.

Dans cette dynamique, je trouve ça beaucoup plus gênant de demander à d'autres de faire ce que nous ne faisons pas nous-mêmes dans notre propre pays. Je crois que c'est assez injuste de leur réclamer de ranger leurs ego alors que nous défilons si fièrement avec les nôtres, de les obliger à retirer leurs voiles pendant que nous nous empêtrons dans le nôtre.

Ce billet fut précédemment publié sur l'Anticønførmiste

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST:

Galerie photo Types de voile et styles de Hijab Voyez les images