LES BLOGUES
05/05/2015 02:32 EDT | Actualisé 05/05/2016 05:12 EDT

Les enfants de l'audace!

J'ai questionné six jeunes au portrait hors du commun sur l'audace. Ce que ça représente pour eux qui ont fait des choix atypiques, qui ont osé vivre la vie qu'ils voulaient vivre.

J'ai questionné six jeunes au portrait hors du commun sur l'audace. Ce que ça représente pour eux qui ont fait des choix atypiques, qui ont osé vivre la vie qu'ils voulaient vivre.

Vivre de sa passion est devenu le rêve des membres de notre génération, les Y. Cette lettre aux contours flous qui fait l'objet de constantes définitions et évaluations. Force est de constater que le changement est la seule constante en ce qui la concerne.

Depuis la dernière décennie bon nombre sont ceux qui propagent la bonne nouvelle d'un avenir possible à coup de rêve et d'ambition. Les quelques poignés d'histoires à succès font rêver tandis que les trucs pour réussir pullulent sur la toile. Penchons-nous donc sur des histoires plus près de chez nous, exempt de paillettes et de fioritures, mais remplies d'ardeur et d'assurance.

Il y a d'abord les blogueurs derrière Portraits de Montréal. Ce site qui est en fait, l'adaptation du très populaire blogue Humans of New York, est une plateforme Web où convergent des personnes de tout horizon. Leur histoire est racontée de façon brève avec une emphase sur un élément marquant qui tend à captiver notre imaginaire.

Mikael Theimer, Thibault Carron et Samuel Rocheleau abandonnent leurs emplois respectifs à quelques semaines d'intervalles, insatisfaits de leurs vies professionnelles de l'époque.

Thibault décrit la tension liée à la poursuite d'une telle aventure comme étant « à la fois l'enfant du désir et de la peur. En l'occurrence le désir de changer de vie, d'utiliser sa passion et d'en faire son métier, et la peur de quitter son confort et la relative sécurité d'un statut de salarié, si souvent convoitée».

C'est ce mélange de sentiments, à la fois contradictoires et complémentaires qui est, selon lui, à l'origine de Portraits de Montréal. «Malgré nos âges relativement jeunes, nous étions tous les trois dans une impasse professionnelle, dans des domaines différents, et un changement radical d'orientation nous est apparu, au même moment, comme la réponse évidente à cette grande question : quel sens voudrais-je donner à ma vie? ».

Étant de nature plutôt introvertie, ils ont usés de ce qui pouvait paraître comme une faiblesse afin d'en tirer une force. Celle d'écouter les gens pour pouvoir faire ressortir ce qu'il y a de plus humain en eux.

En ce qui concerne Jane & Rye, une entreprise de bijoux dirigée par deux jeunes femmes, qui jouit d'un fort succès notamment sur le Web, et qui a la cote auprès des « fashionistas » de Montréal, l'audace a ceci de particulier.

Andy Dubois, pleine d'une énergie qui n'a d'égale que sa jeunesse, parle de l'audace comme d'un processus d'innovation et d'adrénaline qui repousse les barrières de la normalité: «Oser se démarquer d'une homogénéité quelconque, tout en étant fidèle à soi-même, c'est l'audace.»

Sammy-Jane Hughes, designer, y va de ses propres mots en disant : «L'audace, c'est de faire à sa tête sans se soucier de l'avis des gens. Avec du culot. Être audacieux, c'est d'être brave et rebelle, avoir de l'aplomb et une confiance aveugle (ou une innocence parfois) en la vie» dit celle dont le bras est parsemé de tatouages.

D'autre part, Gaya Michel-Élie, candidate à La Voix 2015, voit l'audace comme une façon de voler de ses propres ailes et d'avoir le courage de réaliser les objectifs qu'on s'est fixés en rêve.

Autant d'idées qui font rêver, mais qui prennent vraiment tout leur sens que lorsqu'on se décide à faire le pas, pour mieux se donner un élan et sauter dans le vide!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Portraits de Montréal Voyez les images