LES BLOGUES
12/08/2018 06:00 EDT | Actualisé 12/08/2018 06:00 EDT

32 millions d'enfants handicapés privés d'éducation

Les enfants handicapés sont les plus marginalisés et les premiers à être exclus du système éducatif dans les pays à faible et moyen revenu.

Au Togo, un apprentissage en braille du cursus scolaire ordinaire. Des enseignants mobiles viennent soutenir les enseignants réguliers.
Régis Binard / HI
Au Togo, un apprentissage en braille du cursus scolaire ordinaire. Des enseignants mobiles viennent soutenir les enseignants réguliers.

Selon le Rapport 2016 sur la situation des enfants d'UNICEF, 264 millions d'enfants et d'adolescents ne sont pas scolarisés dans le monde. Les inégalités dans le secteur de l'éducation restent particulièrement marquées en Afrique de l'Ouest et centrale. Les enfants handicapés sont les plus marginalisés et les premiers à être exclus du système éducatif.

Plus de 32 millions d'enfants handicapés dans les pays à faible et moyen revenu ne vont pas à l'école et n'ont pas accès à l'éducation. De plus, de nombreux défis persistent, afin d'améliorer la qualité de l'enseignement, l'apprentissage, le suivi du parcours et la réussite scolaire. Le fait de ne pas avoir accès à l'école renforce la vulnérabilité, le niveau de pauvreté, rend les enfants plus exposés à l'exclusion sociale, à la violence et aux discriminations.

Or, pour Humanité & Inclusion, tous les enfants, y compris les enfants handicapés, ont droit à une éducation inclusive de base (primaire et secondaire), de qualité et gratuite.

Facteurs qui limitent l'accès à l'éducation pour les enfants handicapés

Au niveau local et des communautés, de nombreuses personnes, pas suffisamment informées et sensibilisées au sujet du handicap, ont des réactions négatives et stigmatisantes (notamment liées aux croyances, aux pratiques traditionnelles et à la pauvreté) envers les enfants et personnes handicapées.

Au niveau de l'environnement scolaire, les pratiques d'enseignement ne sont pas suffisamment adaptées aux besoins de certains enfants handicapés: elles ne sont pas assez participatives (techniques d'apprentissage avec répétition orale, recopiage d'un contenu écrit au tableau, etc.), et les enseignants ne sont pas suffisamment informés au sujet du handicap ni au sujet de l'intégration des enfants handicapés à l'école.

Les enseignants ne répondent pas toujours aux besoins de ces enfants, et ne contribuent pas assez à leur intégration à l'école.

De plus, l'environnement scolaire est souvent peu accessible et le matériel pédagogique, peu adapté: les écoles manquent souvent de toilettes et de sanitaires adaptés à certains enfants handicapés. Les classes n'ont pas toujours suffisamment de lumière naturelle, ce qui est problématique pour les enfants déficients visuels. Et les moyens de transport vers l'école ne sont pas toujours adaptés pour les enfants handicapés.

De plus, dans la plupart des pays à revenu faible et intermédiaire, l'offre éducative pour les enfants handicapés a principalement lieu dans des établissements spécialisés, situés dans les zones urbaines où les infrastructures sont plus développées. Les enfants vivant dans un environnement moins favorisé et plus rural n'ont donc pas accès à ces écoles.

Enfin, il y a un manque de politiques éducatives inclusives aux niveaux national et local. Les gouvernements ne sont pas suffisamment informés au sujet de la Convention relative aux droits des personnes handicapées et ne la traduisent pas en une politique concrète.

Le handicap est souvent abordé selon une approche médicale: la prise en charge d'un enfant handicapé est presque exclusivement médicale, et se concentre peu sur son intégration à l'école et dans la société.

Lucas Veuve/HI
Channa (7 ans), amputée, marche avec une camarade de classe sur le chemin de l'école au Cambodge

Qu'est-ce que l'éducation inclusive?

L'éducation inclusive désigne un système éducatif qui tient compte des besoins particuliers en matière d'enseignement et d'apprentissage pour tous les enfants et jeunes vulnérables et marginalisés. Il s'agit d'une approche éducative qui vise à leur assurer l'égalité des droits et des chances en matière d'éducation, en renforçant leur participation et en limitant leur exclusion.

L'éducation inclusive est un droit humain, tel que défini dans la Convention relative aux droits des personnes handicapées.

«L'éducation inclusive vise à apporter une éducation adaptée et de qualité à tous les enfants, afin qu'ils puissent apprendre ensemble, dans le respect de leurs différences et de leurs besoins. Un système éducatif inclusif assure notamment que les bâtiments scolaires et les méthodes pédagogiques soient adaptés aux besoins de certains enfants handicapés (rampes, méthodes participatives, etc.). L'éducation inclusive renforce la participation des enfants handicapés dans leur communauté et leur permet d'avoir un meilleur avenir», indique Julia Mc Geown, experte en éducation inclusive pour HI.

L'intervention de Humanité & Inclusion depuis 30 ans

HI intervient dans le domaine de l'éducation depuis 1987 et dans le secteur de l'éducation inclusive depuis 2004. Son travail se concentre particulièrement sur les enfants handicapés – les jeunes «apprenants» les plus vulnérables et exclus dans le monde, dans les pays à faible revenu et dans des contextes de développement et d'urgence. HI vise à renforcer la scolarisation des enfants et des jeunes adultes handicapés à l'école, selon une approche inclusive.

Au niveau international, la nécessité de l'éducation inclusive est affirmée de manière forte: d'ici 2030, un des objectifs mondiaux, tel que défini dans les Objectifs de développement durable (ODD), vise à «assurer l'accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d'égalité, et à promouvoir les possibilités d'apprentissage tout au long de la vie».

La campagne de HI #school4all

Afin de mobiliser le public sur ce problème de taille, HI lance une campagne estivale de sensibilisation intitulée #school4all.

Cette campagne, diffusée dans huit pays (Belgique, Canada, France, Luxembourg, Suisse, Royaume-Uni, États-Unis), sera essentiellement relayée par voie numérique grâce à des vidéos, des infographies et des publications régulières sur les réseaux sociaux.

À LIRE AUSSI:

» «Tweet diplomatie»: comment résoudre la crise canado-saoudienne?
» La politisation des décisions d'Hydro-Québec n'est pas souhaitable
» Montréal-Nord: le dialogue doit se poursuivre

À VOIR AUSSI: