LES BLOGUES
08/12/2015 04:33 EST | Actualisé 07/12/2016 05:12 EST

Parlons des vraies affaires

La vérificatrice générale dit que le gouvernement a perdu le contrôle des dépenses sur la rémunération des médecins. En réalité, le gouvernement a cédé le contrôle de ces dépenses aux médecins spécialistes!

Cette semaine, j'ai décidé de vous présenter une courte liste des dépenses extraordinaires que le gouvernement Couillard a accordée cet automne aux amis du Parti. Vous verrez, celle-ci parle d'elle-même et démontre à quel point nous sommes face à une austérité à géométrie bien variable. Et nos politiciens ont le culot de se demander pourquoi la population devient de plus en plus cynique envers les institutions publiques...

De l'argent pour les privilégiés

Pour Bombardier, le gouvernement annonce d'abord un investissement de 1,3 milliard, suivi de 2 milliards consentis par la Caisse de dépôt et placement du Québec. Quelques jours après ces annonces, Bombardier annonce qu'il va délocaliser certaines de ses activités vers le Mexique et le Maroc. Plusieurs emplois seront ainsi perdus au Québec.

Les CHUM et CUSM en PPP sont allés de dépassements de coûts en dépassements de coûts depuis l'annonce de ces projets. La Presse annonçait en 2014 que ces projets nous coûteraient au total 7 milliards, soit 2 milliards de plus que prévu. L'IRIS sortait une étude la même année qui démontrait que nous pourrions économiser jusqu'à 4 milliards de dollars en rachetant ces contrats de PPP.

Et que dire des médecins... et surtout des médecins spécialistes! Les annonces sont tellement nombreuses ces derniers temps sur leur rémunération, qu'il est difficile de se tenir à jour dans ce dossier. La semaine dernière, la vérificatrice générale nous a annoncé que nous avons versé plus de 400 millions de dollars en trop aux médecins. Le premier ministre Couillard s'est empressé d'annoncer qu'il sera impossible de récupérer ces sommes!

Ensuite, La Presse nous fait part de 200 millions de dollars supplémentaires qui sont prévus dans les contrats des médecins, parce qu'en plus des augmentations qu'ils ont négociées, on doit y ajouter les augmentations qui seront obtenues par les syndiqués du secteur public.

La vérificatrice générale dit que le gouvernement a perdu le contrôle des dépenses sur la rémunération des médecins. En réalité, le gouvernement a cédé le contrôle de ces dépenses aux médecins spécialistes!

Le gouvernement donne près de 10 milliards de fonds publics dans les poches de quelques privilégiés (la famille Beaudoin, SNC-Lavalin, les médecins et quelques autres).

Et l'austérité pour les autres

Le gouvernement ne cesse de nous parler de l'état précaire de nos finances publiques. Pourtant, quand vient le temps de donner des fonds publics aux amis du parti, il y a toujours de l'argent.

En revanche, quand vient le temps de prendre son courage à deux mains pour aller chercher de nouveaux revenus pour financer nos services publics, ce gouvernement est absent. Il refuse toujours d'aller chercher des revenus dans les paradis fiscaux, comme il refuse d'augmenter les contributions de celles et ceux qui profitent de notre système. Pensons aux banques qui annoncent ces jours-ci des profits records pour l'année fiscale qui vient de terminer.

Cette courte liste ne fait que démontrer une chose : le gouvernement Couillard ne gouverne pas pour défendre les intérêts de la majorité de la population. Si nous voulons que les choses changent, si nous voulons voir diminuer les inégalités plutôt que de les voir croître sans cesse, nous devrons continuer de nous mobiliser!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost Voyez les images