LES BLOGUES
23/06/2016 10:32 EDT | Actualisé 23/06/2016 10:32 EDT

L'art de nous prendre pour des cons

Les Nordiques sont morts il y a plus de vingt ans. Ils ne reviendront pas. Jamais. Pas l'an prochain, pas dans cinq ans, jamais. Pas tant que le petit nabot dirigera la Ligue nationale, et il ne semble pas prêt de quitter son poste. Il fallait être totalement crétin, ou habiter Québec (l'un n'exclut pas l'autre...) pour croire qu'un amphithéâtre allait les ramener. Ceci dit, la conférence de presse de Bettman, hier, m'a rappelé à quel point les cruches ne demandent qu'à être remplies.

Certaines personnes, et elles sont nombreuses, se font un devoir de nous prendre pour des cons. Certains y réussissent même plutôt bien. Comme tout le monde s'imagine être intelligent, personne ne peut croire qu'on puisse les voir autrement. Pourtant, demandez autour de vous, et vos amis pourront beaucoup plus facilement vous dresser une liste d'imbéciles que de gens dont l'intelligence les a impressionnés. C'est une équation mathématique fascinante, et un indicateur assez juste de la réalité. Si vous ne voyez pas ce qui cloche là-dedans, vous faites clairement partie du premier groupe. Désolé d'être le porteur de mauvaises nouvelles...

Les cons me fascinent, certes, mais ceux qui agissent comme si la population n'était composée que de ceux-ci plus encore. Il n'y a pas à chercher très loin pour un exemple : notre premier ministre en fait partie. En fait, parfois, je me demande s'il n'appartient pas aux deux groupes à la fois, mais c'est une histoire pour un autre jour...

Je vais tout couper en santé et en éducation, mais rien ne va changer ! Je vais augmenter les médecins et diminuer les soins, mais personne ne va le remarquer ! Je vais passer mon mandat à tout foutre par terre, mais personne ne verra la différence, car je raconte partout que le Parti libéral bâtit le Québec. Mon parti est au pouvoir depuis une éternité, mais je vais mettre tout ce qui ne va pas sur le dos du court séjour de matante Pauline et du PQ au pouvoir... Les exemples sont infinis...

Les femmes qui achètent de la crème antirides par camion, par exemple... Vous imaginez-vous vraiment que ça va vous déplisser ? Sérieusement ? Ne vous est-il jamais venu à l'esprit que la madame de l'annonce, qui a appliqué la crème miracle sur une moitié de son visage pendant six semaines pour vous montrer la différence, repartirait à moitié frippée si ça fonctionnait vraiment ?

Est-ce que quelqu'un pense réellement pouvoir faire 2000 dollars en travaillant de chez lui, comme le proclament les bannières situées en bordure de certains sites, sur le net ? Nécessairement, ou personne ne mettrait d'annonces...

Lorsque vous recevez un courriel vous annonçant que quelqu'un a acheté pour 900 dollars de merde, sur Farmville, avec votre carte de crédit, et qu'il vous faut immédiatement aller sur un site changer les informations de celle-ci, y allez-vous vraiment ? Ça fait quatre fois que je reçois ce courriel, en un mois, mais c'est bien mal me connaître que de croire que je pourrais encore charger 900$ sur ma carte...

Les gens qui vont chez McDo et commandent un menu santé me semblent le genre de gogos à qui s'adressent nombre de ces occasions de passer pour un con. J'ai toujours envie d'aller me placer derrière la femme bedonnante (c'est toujours une bedonnante) et de lui demander ce qu'elle fout là, si elle veut manger santé. Est-ce qu'elle tient du pigeon voyageur (de la mouette, mettons...) qui revient toujours manger au même endroit ?

Tide conserve les couleurs de vos vêtements deux fois plus longtemps ! Je ne sais pas pour vous, mais je n'ai jamais conservé un chandail assez longtemps pour que les couleurs passent. Généralement, une blonde ou une autre le fait disparaître bien avant. Si cela s'est produit, je ne l'ai pas remarqué. Mon point, exactement...

Même le FBI nous prend pour des cons ! Pensez-vous sincèrement que le SWAT va débarquer dans votre salon, parce que vous copiez des films ? Si je n'aimais pas tant la boîte qui va avec, je piraterais juste pour les punir de se foutre de notre gueule...

La perle, toutefois, vous la connaissez tous. Vous l'avez entendue des dizaines de fois, et ça vous a fait grincer des dents en chaque occasion. Personne n'y croit, et ces imbéciles continuent pourtant de nous prendre pour des poires en nous balançant : «Votre appel est important pour nous...»

D'autres textes de Jean-Michel David sur son site personnel.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Souvenirs des Nordiques de Québec Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter