LES BLOGUES
01/08/2015 09:22 EDT | Actualisé 01/08/2016 05:12 EDT

Le Québec, un participant de premier plan à la commémoration des 400 ans de présence française en Ontario

C'est avec respect pour les Franco-Ontariens et espoir pour l'avenir de la langue française que je représente le Québec aux célébrations commémorant les 400 ans de présence française en Ontario.

Il y a 400 ans, Samuel de Champlain passait l'hiver dans la baie Georgienne sur les terres de la Nation Huronne-Wendat. Pour souligner l'événement et célébrer la langue française, l'Ontario est en fête cette fin de semaine. À Penetanguishene, la francophonie se rappelle.

Champlain a laissé l'empreinte de la langue française tout au long de son parcours, de l'Atlantique jusqu'aux Grands Lacs. Dans son sillon, La Vérendrye explora ensuite l'Ouest canadien. Au début du XXe siècle, Joseph-Elzéar Bernier, lors d'une expédition dans l'Arctique, y proclama la souveraineté du Canada.

D'un océan à l'autre, les premiers arrivants qui vinrent rejoindre les premiers occupants étaient de langue française. Langue d'exploration, le français nous laisse en héritage un immense territoire vert et bleu dont nous devons prendre soin.

Langue de fondation aussi, le français fait partie de l'essence de notre territoire et de notre pays. Nous l'avons préservé après la conquête, nous l'avons conservé après 1840 et nous l'avons inscrit dans notre pacte fédératif. Comme Champlain à la rencontre des Premières Nations, notre langue appelle le respect, la collaboration et l'amitié avec les autres.

Le 21 novembre 2014, les gouvernements de l'Ontario et du Québec ont signé la déclaration portant sur la francophonie canadienne par laquelle nous nous engageons à travailler de concert avec les autres gouvernements à la promotion, à la protection, à la pérennité et à la vitalité du français au Canada. Il s'agit d'un engagement d'avenir pour tous les francophones du Canada, incluant les 2,5 millions de francophones et francophiles vivant à l'extérieur du Québec.

Le français au Canada n'est pas qu'un rappel historique, c'est une promesse d'avenir. Il y a eu bien des batailles, des reculs et des progrès et il nous reste encore de nombreux défis à relever, mais nous avons l'avenir. Notre souffle est fort et notre détermination, toujours plus confiante.

C'est avec respect pour les Franco-Ontariens et espoir pour l'avenir de la langue française que je représente le Québec aux célébrations commémorant les 400 ans de présence française en Ontario. Au nom du premier ministre Philippe Couillard, je remettrai à la première ministre de l'Ontario, Mme Kathleen Wynne, une plaque commémorative soulignant à la fois les liens historiques et étroits qui unissent le Québec et l'Ontario et l'importance du rôle joué par les francophones dans la fondation du Canada.

Le 400e anniversaire de la présence francophone en Ontario est significative à l'aube des 150 ans de notre fédération. Nos deux provinces partagent une vision commune, celle d'un pays où leadership est synonyme de dialogue, de respect et de compréhension. Celle d'un pays où la prospérité économique se conjugue avec le respect de l'environnement. Celle d'un Canada d'ouverture et de réciprocité qui reconnaît la place fondamentale du français dans l'identité canadienne.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost Voyez les images