Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.
Les blogues

Les visages à deux faces

En écoutant le ministre des Finances, le ministre de l'Environnement et le président du Conseil du trésor présenter la mise à jour économique du gouvernement libéral, j'ai été frappé par leur habileté à nous présenter une version déformée et incomplète de la vérité.

En écoutant le ministre des Finances, le ministre de l'Environnement et le président du Conseil du trésor présenter la mise à jour économique du gouvernement libéral, j'ai été frappé par leur habileté à nous présenter une version déformée et incomplète de la vérité.

N'ayant pour seul souci que de vous présenter le tableau le plus complet, je me suis permis de compléter leurs différentes affirmations. Voici ce que ça donne (les parties du texte en italique sont de moi).

M. Leitao (ministre des Finances) : « Nos deux objectifs sont de relancer l'économie et de redresser les finances publiques et nous sommes optimistes et confiants» que vous oublierez toutes les promesses que nous avons sciemment brisées d'ici la prochaine élection. C'est pour cette raison que nous agissons de manière improvisée et précipitée, aussi tôt dans notre mandat.

M. Leitao : «L'atteinte de l'équilibre budgétaire, c'est la liberté de faire des choix». Les moyens que nous prenons pour atteindre le déficit zéro sont aussi des choix... Ce n'est pas par hasard que nous pigeons chaque jour un peu plus profondément dans les poches des Québécois!

M. Coiteux (président du Conseil du trésor): «Le pacte fiscal avec les municipalités nous permet d'économiser 300 millions» On ne sait pas quel pourcentage de cette facture vous sera transféré sous forme de hausse de taxes municipales, mais on s'en fout, parce que ce sont les élus municipaux qui seront blâmés, par nous!

M. Heurtel (ministre de l'Environnement): «Nous devons lutter contre les changements climatiques et réduire nos gaz à effet de serre!» Cependant, pour aller chercher des votes en région, nous avons utilisé l'argent de l'État pour soutenir le projet le plus polluant de l'histoire du Québec : la future cimenterie de Port Daniel... Cherchez l'erreur!

M. Coiteux : «Nous ne touchons pas au taux d'imposition des Québécois» Enfin, pas directement... mais nous permettons les hausses de taxes scolaires, les hausses de tarifs d'électricité et nous modulons les frais de garde en fonction de vos revenus. Avis aux parents : attendez-vous à une facture lors de votre prochain rapport d'impôt!

Je l'admets volontiers, le discours jovialiste tenu par les porte-paroles du gouvernement était plus réjouissant dans sa forme originale. Néanmoins, je crois qu'il est important que le peuple voit les deux faces de la médaille libérale!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

12 promesses de Philippe Couillard

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.