LES BLOGUES
18/02/2013 10:47 EST | Actualisé 20/04/2013 05:12 EDT

Les enjeux existentiels de politique internationale pour le Québec

Capture

L'extrait de mon discours du CORIM du 11 février portant sur les intérêts premiers du Québec dans le monde:

Les enjeux existentiels de politique internationale pour le Québec from Production Aura on Vimeo.

La politique internationale du Québec sert, comme celle de toutes les autres nations, ses intérêts et ses valeurs.

L'intérêt premier du Québec est de constamment créer les conditions de son propre épanouissement. Pour une nation francophone qui forme 2% de la population nord-américaine, cela signifie contribuer sans relâche, sur tous les forums, avec inventivité et combativité, à un monde qui valorise la diversité culturelle et linguistique, plutôt que l'uniformité; un monde qui reconnaît aux nations la capacité de faire des choix linguistiques et culturels qui ne soient pas minés par la logique commerciale.

J'ai parlé de la Convention de l'UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, mais on doit savoir aussi que la loi 101 a servi d'inspiration pour défendre les langues nationales en Arménie, au Brésil, en Catalogne, en Estonie, Lettonie et Lituanie, au Pays Basque, en Pologne au Nunavut et en Chine. Autant de victoires du multilinguisme, autant de recrues dans le combat de la diversité.

L'autre intérêt premier du Québec est de préserver sa propre capacité de déterminer son destin national. Nous sommes une nation non indépendante. Le choix de le devenir nous appartient. La lucidité - d'autres diraient la realpolitik - nous impose un constat : plus le Québec sera fort, plus il aura les moyens d'exercer ce choix sans entraves.

Qu'est-ce que la force québécoise ? L'addition de tous ses atouts. À l'interne : sa santé démocratique et la robustesse de ses institutions, le niveau de formation de ses citoyens, son poids économique, ses ressources naturelles, la qualité de ses produits et services, de sa recherche, de son inventivité. À l'étranger : sa projection politique, économique et culturelle.

Politiquement, les alliances tissées avec les régions-phare de l'Europe -- Bavière, Catalogne, Rhône-Alpes, Flandres, Wallonie -- et, grâce à notre ténacité, autour de la grande table de la Francophonie politique, sont autant de pierres posées à l'édifice de notre crédibilité internationale.

Aux États-Unis, le patient travail de présence active au sein des forums des Gouverneurs de l'Est et des Grands lacs, puis dans l'alliance des États engagés dans le marché du carbone, fait de nous un interlocuteur de premier plan. Wall Street est depuis longtemps apprivoisé par les emprunteurs du Ministère des Finances et d'Hydro, dont la clientèle est appréciée et convoitée.

Pour lire la suite, visitez le blogue du ministre Lisée.