LES BLOGUES
18/11/2016 08:15 EST | Actualisé 18/11/2016 10:26 EST

Construire votre propre Frankenstein

Comme la plupart des gens, lorsque j'ai commencé à faire de la photographie, je n'avais aucune idée qu'il me fallait un style.

Règle #1 - Ne pas copier les autres photographes

De la foutaise... que de la foutaise. C'est le genre de conseils que l'on lit fréquemment dans les revues ou que l'on entend dans les clubs de photographies. «Ne copiez pas les autres photographes, vous devez trouver votre style».

Mais pourquoi? Quand une personne achète un instrument de musique, au début elle apprend la technique. Pour pratiquer, elle utilise des chansons déjà existantes, n'est-ce pas? Aucun prof de musique ne va lui demander de trouver son propre style... ce serait un peu trop demander et surtout décourageant.

Alors pourquoi dit-on à un photographe débutant de trouver son style?

Je crois plutôt qu'il est sain de tenter de faire comme les photographes que l'on admire. C'est une bonne façon d'apprendre la technique, comme pour la guitare. Il faut beaucoup observer et analyser le travail de photographes sur des forums de photographies: quelle technique a-t-il utilisé, et surtout «pourquoi j'aime cette photo?»

Une fois que vous trouvez les éléments que vous aimez, il faut les intégrer à vos photographies. On peut aussi utiliser le style d'un photographe en se demandant comment tel artiste photographierait cette scène, ce portrait.

«Les bons artistes copient, les grands artistes volent.» - Picasso.

Règle #2 - Soyez différents des autres photographes

Rien de plus facile (sic). Certains magazines et blogues se permettent même de donner des conseils pour y arriver... rien de moins. Come on! Selon les derniers chiffres disponibles, 380 milliards de photos ont été mises en ligne aux États-Unis seulement en 2013. Pour Facebook, on parle de plus de 200 000 téléchargements de photos... chaque minute, soit 300 000 000 par jour!

Il faut comprendre ici que presque tout le monde possède un appareil photo et/ou un téléphone intelligent qui, aujourd'hui, il faut bien l'admettre, permet de prendre d'excellentes photographies.

Mission impossible?

A) Aucune idée

B) Aucune idée

C) Aucune idée

D) Aucune de ces réponses

E) Toutes ces réponses

F) A + C

G) A + B = C

H) Construire votre propre Frankenstein

Comme la plupart des gens, lorsque j'ai commencé à faire de la photographie, je n'avais aucune idée qu'il me fallait un style. Lorsque je regarde mes premières photos, il n'y a aucun style, ni même l'ombre d'une certaine cohérence. Chaque photographie semble avoir été prise par un photographe différent.

one eye jack

One Eye Jack

Une forme d'inquiétude, mais pas de panique.

La première chose à faire, c'est de regarder vos photographies, choisir celles qui vous plaisent le plus et de les mettre ensemble dans un fichier, ou une chemise si elles sont imprimées. Une fois l'exercice complété, vous regardez l'ensemble de celles-ci et cherchez quel thème ou genre de photos se démarque du groupe. Portraits, photos d'enfants, paysages, macrophotographies, nature, animaux, etc.

Une fois trouvé, vous détenez la première partie de votre Frankenstein!

«On commence enfin à voir le train au bout du tunnel!» - Jean Perron.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Photos du «National Geographic» Voyez les images