LES BLOGUES
18/06/2015 08:49 EDT | Actualisé 18/06/2016 05:12 EDT

La Marche de la dignité

Comme rien ne s'améliore dans les conditions de vie des personnes qui vivent en CHSLD et en résidences privées, j'ai décidé d'organiser une marche.

Comme rien ne s'améliore dans les conditions de vie des personnes qui vivent en CHSLD et en résidences privées, j'ai décidé d'organiser une marche. Cette manifestation aura pour but premier de dénoncer les conditions de vie indignes et irrespectueuses offertes dans certaines institutions où le budget passe avant l'être humain et ses besoins. Certains se plaisent a me qualifier d'activiste, je vais donc leur donner raison!

Vous savez comme moi que certains de ces endroits ne sont ni plus ni moins que des mouroirs où on parque nos vieux sans tenir compte du fait que ces personnes ont bâti la société dans laquelle nous vivons. Les belles paroles de nos élus, tous partis confondus, ne suffisent pas à améliorer la situation. Il faut des actions concrètes dans les plus brefs délais. Nul besoin d'attendre les résultats d'études ou de la Commission sur la santé qui entendra nos témoignages l'automne prochain. Il faut cesser de réagir en éteignant les feux comme fait le ministre Barrette, et agir maintenant.

Cette marche se voudra aussi une façon de dénoncer le fait que les personnes préposées aux bénéficiaires (PAB) ne bénéficient pas d'une formation uniforme, et que leur formation ne reflète pas toujours la réalité qu'ils vivent sur le terrain. Je sais que le premier ministre ainsi que le ministre de la Santé sont ouverts à la création d'un ordre des PAB. Or, pourquoi attendre? Qu'ils enclenchent les démarches maintenant en consultant les travailleuses et travailleurs! Il faudrait aussi examiner le fait que les PAB travaillant en résidences privées gagnent en moyenne un mirobolant (!) salaire de 12 dollars l'heure et doivent donner des injections et distribuer des médicaments.

Tout est a revoir et réorganiser afin que les employés, mais aussi et surtout les patients, y trouvent leur compte. Le CHSLD devrait s'adapter au patient et non l'inverse. Après tout, les ministres de la Santé qui se succèdent ne se targuent-ils pas de nommer ces endroits des «milieux de vie»?

La Marche de la dignité se tiendra donc le 5 juillet prochain. Il y aura par la suite un rassemblement devant les bureaux du ministre de la Santé. Des personnes provenant de plusieurs milieux ont déjà annoncé leur participation. Il y a des médecins, des personnes œuvrant en santé, et des citoyennes et citoyens de tous âges qui se sentent concernés. Pour l'instant, la communauté artistique sera représentée par monsieur Winston McQuade ainsi que madame Sophie Stanké. Un blogueur bien connu sur le Huffington Post, monsieur Claude Aubin, ancien policier du SPVM, nous honorera aussi de sa présence. Vous pouvez compter sur ma persévérance afin que d'autres personnalités s'ajoutent à la liste des marcheurs.

Cette marche se fera dans la bonne humeur et le SPVM sera avisé de l'itinéraire en temps et lieu.

Ne vous attendez pas a y voir un grand déploiement de pancartes, de banderoles et de moyens techniques extravagants, car je suis seul organisateur de cet événement. Comme je n'ai aucun revenu depuis plusieurs mois, le mieux que je puisse faire, c'est mon possible.

Je vous invite donc à visiter la page Facebook dédiée à cette grande marche, afin de vous informer des détails mais aussi et surtout afin de vous inscrire. Faisons-le pour eux en se rappelant que nous seront «eux» un jour. Au plaisir de vous rencontrer le 5 juillet! Voici le lien pour vous inscrire.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Le budget provincial 2015 pour les nuls Voyez les images