LES BLOGUES
09/05/2015 08:51 EDT | Actualisé 09/05/2016 05:12 EDT

Les plus démunis devront encore payer

Gaétan Barrette a annoncé qu'il n'est pas exclu que les frais d'hébergement facturés directement aux personnes vivant en CHSLD soient augmentés jusqu'à concurrence de 3,5%.

J'ai récemment écrit une lettre ouverte au ministre de la santé, Gaétan Barrette. Ce même texte lui a aussi été transmis par courriel directement. Même chose pour le premier ministre Philippe Couillard. Je leur ai parlé de mes idées afin de régler l'histoire des bains au noir, sans avoir recours à des entreprises d'économie sociale et aussi de la possibilité de mieux encadrer la profession de préposées aux bénéficiaires. Comme je n'ai eu ni accusé de réception et encore moins de réponse, ce papier de blogue s'adresse à vous, lectrices et lecteurs du Huff Post Québec. Ceux qui nous gouvernent le liront si ça leur en dit. Je m'en contrefiche ! Tout comme eux se fichent de moi et des centaines de personnes qui appuient mes propos et mes actions.

Hausse de frais pour les résidents de CHSLD

Gaétan Barrette a annoncé qu'il n'est pas exclu que les frais d'hébergement facturés directement aux personnes vivant en CHSLD soient augmentés jusqu'à concurrence de 3,5%. 61% des résidents occupent une chambre privée en CHSLD. Il leur en coute actuellement 1789,80 $ par mois. Après l'Alberta, le Québec est la province ou ces frais sont le moins élevés au Canada. Ai-je besoin de spécifier que le taux de taxation et d'imposition est beaucoup moins élevé en Alberta ? Ce sera sans doute l'argument qu'utilisera monsieur Barrette afin de justifier cette plus que probable hausse. Mais cet argument tient-il vraiment la route alors que nous sommes le peuple le plus taxé en Amérique du Nord ? Cela implique que les résidants de ces institutions publiques, en plus de payer tout près de 1800 $ mensuellement ont payé toute leur vie pour, entre autres, financer ces endroits, à un plus haut niveau que les habitants du reste du Canada. Ai-je vraiment besoin de vous dire que je suis fermement contre une hausse, si minime soit-elle ? Dois-je aussi vous mentionner, comme je le fais depuis des années, qu'un jour vous et moi en serons aussi rendus là ? Serez-vous en mesure de vous payer une chambre privée en CHSLD ?

Les soins et services

Si vous croyez que cette hausse de tarifs donnera accès à de meilleurs services pour nos aînés et qu'ils auront (enfin) droit à plus d'un seul bain par semaine, détrompez-vous. Gaétan Barrette, en plus de vouloir augmenter le loyer, est favorable à ce que des entreprises d'économie sociale donnent des bains aux résidents qui devront débourser 23$ en moyenne. Donc on augmente les tarifs et en plus on facture pour un deuxième bain. Ensuite on va facturer pour quels autres services ? Les repas, faire le lit, ou nous administrer des gouttes pour les yeux ? Le ministre Barrette va jusqu'à dire que les frais facturés aux aînés le sont afin de payer pour le gîte et le couvert. C'est à l'hôtel, il me semble, qu'on débourse pour le gîte et le couvert en tant que client et non pas dans un endroit où nous n'avons pas vraiment le choix de vivre, que nous avons financé durant toute notre vie de travailleur.

Philippe Couillard en rajoute

Philippe Couillard nous a menti en campagne électorale et il le fait aussi en cours de mandat. Il y a cinq mois à peine, le premier ministre disait : «le chemin qui reste à faire (pour atteindre l'équilibre budgétaire) ne sera pas fait par les citoyens. Il sera fait par le gouvernement dans son périmètre de dépenses».

Il disait aussi : «On n'ira pas plus loin. Les contribuables ont fait leur effort, on le sait. On le sait que ça n'a pas été facile. Cet effort est fait.»

Il y a deux mois, le ministre Leitao affirmait : «Nous nous étions engagés à ne pas augmenter les taxes, impôts et tarifs, et il n'y a pas de hausses de taxes, d'impôts et de tarifs, dans ce budget».

Soit que nous sommes huit millions à avoir mal compris, soit que ces personnes censées représenter le peuple sont des menteurs compulsifs.

Marche pour la dignité

Oui je suis activiste et je suis aussi un ancien travailleur du Réseau de la santé. Par contre, pour l'exprimer, je n'ai aucun autre moyen que les réseaux sociaux, certains médias qui daignent me donner la parole et ce blogue afin de vous sensibiliser à cette cause. N'ayant aucun revenu depuis que j'ai quitté le Réseau en novembre 2014, suis-je de taille pour affronter le gouvernement avec les (nos) millions qu'il consacre aux communications et à l'entourage du PM et du ministre de la Santé ? La seule et unique façon qui me rendra de taille est d'avoir la collaboration des centaines de personnes lisant ce blogue qui sont souvent du même avis que moi. Si vous êtes las d'entendre et de voir dans les divers médias, les histoires d'horreur qui se déroulent, semaine après semaine dans nos CHSLD, censés être des ''milieux de vie'', appuyez l'idée d'organiser une marche pour la dignité. Marche qui se voudra la manifestation de notre mécontentement face aux hausses de tarifs souhaitées ainsi que contre les conditions de vie indignes et irrespectueuses que doivent subir nos proches vivant en CHSLD.

Appel aux centrales syndicales et aux partis d'opposition

La quasi-totalité des personnes œuvrant auprès des aînés est représentée par l'une ou l'autre des centrales syndicales du Québec. Or je fais aussi appel à vous afin que vous puissiez mobiliser votre monde pour que le ministre de la Santé et le gouvernement cessent de nous prendre pour dupes en tentant de nous faire croire par tous les moyens que les CHSLD sont de véritables milieux de vie, alors que nous savons tous que de tels endroits n'existent qu'en théorie et sur papier. Cessons de nous mettre la tête dans le sable et agissons ! Après tout, ne croyez-vous pas que le sort des aînés, bâtisseurs de notre société, certains ayant été militants syndicaux ou simples membres syndiqués, fait partie intégrante de votre mission sociale ?

Quant aux partis d'opposition, ceci serait la plus belle des occasions de démontrer que, comme semble l'être le gouvernement du PLQ, vous n'êtes pas indifférents au quotidien et au futur de nos aînés. J'interpelle donc publiquement et directement François Paradis de la CAQ, Diane Lamarre du PQ ainsi qu'Amir Khadir de QS. Il n'est pas question ici de partisanerie politique, mais plutôt de solidarité qui mènera, je le souhaite de tout cœur, vers la dignité.

J'ai offert ma collaboration, ma compassion et ma dévotion au gouvernement de Philippe Couillard. Comme son indifférence à mon égard semble plus qu'évidente, je fais maintenant appel à vous tous, afin de démontrer que la démocratie n'est pas uniquement un droit de vote, mais bel et bien un droit d'exiger d'être entendus par nos élus.

JVOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo 11 controverses du gouvernement Couillard Voyez les images